Sans Joel Embiid, les Sixers remontent 19 points de retard pour battre les Clippers

Privés de Joel Embiid et alors qu’en face Blake Griffin faisait son retour, les Philadelphia Sixers ont encore sorti une superbe performance en remontant 19 points de retard en seconde mi-temps pour s’imposer 121-110 ! C’est leur 16ème victoire de la saison pour 27 défaites alors que les Clippers s’inclinent pour la 17ème fois.

Le collectif a une nouvelle fois parlé avec pas moins de 6 joueurs à 10 points ou plus pour une belle performance offensive avec 121 points inscrits à 50% pour seulement 5 ballons perdus. Ils shootent à 10/29 à l’extérieur pour répondre à l’énorme 18/34 des Clippers, bien moins adroits à 2 points (15/37). Nerlens Noel a particulièrement brillé avec 19 points, 8 rebonds, 5 passes et 3 contres alors que Richaun Holmes ajoute 18 points, Dario Saric 16 et Robert Covington 14. Pour son retour, Blake Griffin a été maladroit avec 12 points à 3/11, 11 rebonds, 5 passes et 6 ballons perdus. Le secteur intérieur a été en difficulté et ce sont les arrières qui ont mené la danse pour les Californiens en première mi-temps : Austin Rivers (20 points à 7/15 dont 4/7 à 3-pts), JJ Redick (22 points à 5/10 à 3-pts) et Jamal Crawford (27 points à 6/9 à 3-pts). Adroits de loin, ils perdent 17 ballons et délivrent 18 passes décisives de moins que leurs adversaires.

En première mi-temps les Clippers ont marché sur l’eau avec un 12/19 à 3-pts pour mener, sans pouvoir faire de gros break (68-59 à la pause), jusqu’au début de la seconde mi-temps. Ils ont démarré fort avec un 10-0 pour mener 78-59, mais la suite est totalement à l’avantage des locaux, qui ont répondu par un 26-8 pour revenir dans le sillage 86-85, poussés par un public en folie. Un chassé croisé s’est entamé et à l’entame des 12 dernières minutes, les deux équipes étaient à égalité 89-89. Mais les Sixers ont vite pris définitivement les commandes avec un 11-3 en début de quart pour mener 100-94 sous l’impulsion de Covington. Bien moins en réussite, les Clippers ont vu les visiteurs s’envoler irrémédiablement et à l’entame du money time TJ McConnell a mis le coup de grâce, 113-100.

Retour à l'accueil