Sans Giannis Antetokounmpo, les Bucks font chuter les Spurs à San Antonio

Le héros de la soirée se nommait Michael Beasley à l’AT&T Center de San Antonio cette nuit pour les Bucks, vainqueurs 109-107 des Spurs. L’ailier de 28 ans a signé 28 points (dont 22 en seconde mi-temps) à 11/18, 5 rebonds, 4 passes, 3 contres et 2 interceptions pour pallier l’absence de Giannis Antetokounmpo (malade, il n’a pu jouer que 9 minutes pour 0 point à 0/3, 2 rebonds et 2 passes) et briser la série de 9 succès consécutifs à la maison des Texans.

Les Spurs jouaient eux sans LaMarcus Aldridge, victime d’une gastro. Kawhi Leonard termine à 30 points à 10/16, 7 rebonds et 3 contres et est accompagné par 3 coéquipiers à 14 points : Tony Parker (14 points à 7/15 et 7 passes), Danny Green et Jonathon Simmons. Milwaukee passe devant pour la première fois depuis qu’il restait 3’24 à jouer dans le 1er quart-temps sur un layup de Jabari Parker (22 points à 9/16, 7 rebonds et 3 passes) à 2’56, 103-101. Après 2 lancers-francs de Beasley, les Spurs reprennent la tête 107-105 grâce à deux 3-points consécutifs signés Davis Bertans (11 points à 4/7 en 18 minutes) et Danny Green.

Le rookie Malcolm Brogdon (17 points, 6 rebonds et 6 passes) rentre ensuite un 3-points, 108-107 Milwaukee. Les deux équipes sont ensuite en échec sur leurs possessions suivantes par Gasol et Beasley. Bertans passe à deux doigts (le ballon décide de ressortir) de rentrer un 3-points à 10.9 secondes du buzzer mais Brogdon hérite ensuite de 2 lancers-francs à 6.7 secondes, 109-107 Milwaukee. Manu Ginobili n’a pas plus de chance que Bertans derrière la ligne puisque sa tentative touche le côté de la planche au buzzer.

Prochain match contre Miami vendredi pour Milwaukee (19-18). San Antonio (30-8) recevra les Lakers, demain.

Retour à l'accueil