Russell Westbrook porte OKC avec un nouveau triple-double

Le meneur d'OKC a réussi son dix-septième triple double de la saison mais le premier de l'année lors d'une victoire sur Denver (121-106).

On était près de s'inquiéter. Cela faisait une semaine que Russell Westbrook n'avait plus signé un triple double (trois catégories statistiques à dix unités ou plus). Cela peut paraître anecdotique mais ça ne l'est pas car lors des sept derniers matches d'Oklahoma City, l'équipe s'est imposée les trois fois où il a réussi une performance de ce type et a perdu lors des quatre où il a échoué à le faire. Samedi, son 17e triple double de la saison (32 points, 17 rebonds, 11 passes), le 54e de sa carrière (à cinq longueurs de Larry Bird), a permis au Thunder de stopper une série de trois défaites.

Quand on dit que Westbrook a revu triple, on pense également aux paniers primés puisque le Californien en a réussi sept, après ses huit de jeudi face à Houston. «Honnêtement, quand Russ commence à balancer des trois points à neuf mètres, il n'y a plus grand chose à faire», a concédé le coach de Denver Michael Malone, qui devait faire en plus sans deux titulaires (Gaby Harris et Nikola Jokic). Et pourtant, le joueur clé du moment où OKC s'est définitivement détaché, au coeur du troisième quart-temps, n'était pas Russell Westbrook mais le pivot néo-zélandais Steven Adams. Comme quoi les chiffres.

Retour à l'accueil