Philadelphie résiste à un énorme DeMarcus Cousins

Joel Embiid peut reposer son genou gauche douloureux (contusion) tranquille. Ses coéquipiers recevaient les Kings lundi soir (un match qui aurait dû se dérouler le 30 novembre dernier mais qui avait été reporté suite à la condensation sur le terrain au Wells Fargo Center) et ont assuré une nouvelle victoire 122-119 au terme d’un joli comeback face à un énorme DeMarcus Cousins (46 points à 11/16, 15 rebonds et 5 passes).

Menés de 16 points en 1ère mi-temps, les Sixers vont inscrire 42 points dans le 3ème quart-temps et tenir jusqu’au bout. Ils peuvent tout de même remercier Arron Afflalo, qui manque le 3-points de l’égalisation au buzzer. Cousins (qui a rentré ses 5 premiers shoots et planté 18 points dans le 1er quart) marque 16 points dans le 4ème quart et donne l’avantage à Sacramento 114-113. Il perd ensuite le ballon sur une passe à terre interceptée et fait une faute sur Gerald Henderson. Ce dernier rentre ses 2 deux lancers-francs, donnant 5 points d’avance à Philadelphie, qui restait sur 2 défaites mais dont le mois de janvier est étonnant : 10-5. Rappelons que le bilan de l’équipe pour l’intégralité de la saison 2015-16 était de 10-72…

À noter : les Kings shootent à 61% dans le 1er quart-temps. Emmené par Robert Covington (23 points à 8/16 et 10 rebonds), les 76ers (18-29) passent un 15-3 à leurs adversaires dans le 3ème quart (17/23 aux tirs pour l’équipe) pour prendre l’avantage 87-81. 7 joueurs inscrivent au moins 10 points pour Philadelphie, dont Dario Saric avec 17 points à 8/11, 5 rebonds et 6 passes.

Prochain match à Dallas mercredi pour Philadelphie (Embiid ne sera pas du voyage, ni à San Antonio jeudi). Sacramento sera à Houston, ce soir. Les Kings (19-29) avaient perdu de 34 points face aux Rockets en décembre.

Highlights à venir

Retour à l'accueil