Paul George (33 points et 9 rebonds) fait plier James Harden et les Rockets

Paul George s’est rappelé au bon souvenir de James Harden cette nuit. Le All-Star des Pacers a signé 33 points (4ème match consécutif à au moins 30 points) à 13/23, 9 rebonds et 3 passes et forcé le 2ème meilleur scoreur de la ligue et candidat principal au titre de MVP à sortir l’un de ses pires matchs de la saison (15 points à 3/17, 5 rebonds et 8 passes) dans la victoire d’Indiana (3ème d’affilée) 120-101 sur Houston cette nuit.

Deux jours seulement après avoir aligné 51 points, 13 rebonds et 13 passes à Philadelphie, Harden est cette fois limité à 2/10 de loin et n’a joué que moins de 3 minutes dans le dernier quart-temps après avoir pris sa 5ème faute à 37 secondes de la fin du 3ème. Ryan Anderson (27 points à 9/16 et 7 rebonds) termine meilleur marqueur des Rockets dans ce dernier match d’un road trip de 5 rencontres pour Houston.

Dès le 1er quart-temps le match tourne à l’avantage des locaux, qui mènent 33-20 avant de laisser ses adversaires revenir à 6 points en fin de 1ère mi-temps, puis de reprendre 20 points d’avance dans le 3ème. Houston (dominé 64 points à 40 au niveau des points marqués dans la raquette) ne s’approchera ensuite pas à moins de 12 points en seconde mi-temps. Myles Turner termine à 18 points et 10 rebonds, Jeff Teague 17 points et 15 passes et Glenn Robinson III 14 points dans un match maîtrisé pour les hommes de Nate McMillan.

À noter : les Pacers (5/21 à 3-points contre 11/39 pour les Rockets) finissent le mois de janvier sur un bilan de 9 victoires et 4 défaites en tournant à 110.8 points de moyenne. 5 des 7 dernières défaites de Houston se sont soldées par un écart de 10 points ou plus. Eric Gordon (né à Indianapolis) a signé 14 points après avoir raté les 2 derniers matchs en raison de douleurs au dos.

Prochain match à Orlando mercredi pour Indiana (25-22). Houston (35-16) accueillera Sacramento, demain.

Retour à l'accueil