New York se relève (enfin) contre Chicago avec un très bon Joakim Noah

Au plus mal à l’heure actuelle, les Knicks ont sorti une très bonne prestation face aux Bulls au Madison Square Garden avec un succès 104-89 sous l’impulsion d’un excellent trio composé de Carmelo Anthony (23 points à 10/19, 9 rebonds et 6 passes) et des deux anciens Bulls Joakim Noah (12 points à 6/10 et 15 rebonds en 27 minutes) et Derrick Rose (17 points à 7/15).  Avec ce succès les New Yorkais reviennent sur les Bulls avec 18 victoires et 22 défaites contre un bilan de 19-21 aux visiteurs.

Sur le match les locaux shootent à 47.8% et ont enfin sorti une bonne prestation défensive en limitant les Bulls, privés de Jimmy Butler, à 39.8%. Les Knicks étaient sans Kristaps Porzingis mais cela ne s’est pas vu, Mindaugas Kuzminskas sortant un superbe match avec 19 points à 8/15. Côté Chicago Dwyane Wade est le meilleur marqueur avec 22 points à 9/20.

Cette seconde victoire sur les 11 dernières sorties s’est dessinée en seconde mi-temps puisque malgré un 8-0 pour démarrer le match, les locaux ne comptaient que 3 points d’avance après 24 minutes, 54-51, à la faveur d’un 5-0 dans la dernière minute. Au retour des vestiaires les Bulls ont eu de gros soucis offensifs, limités à 14 points dans le 3ème quart, Wade étant le seul à alimenter le score. Les joueurs de Jeff Hornacek en ont profité pour faire le premier véritable break du match en menant 74-61 même si eux non plus n’étaient pas en grande réussite. Ils ont abordé le dernier quart avec un matelas de 11 points et n’ont jamais laissé Chicago recoller, Kuzminskas s’occupant notamment de la marque.

Retour à l'accueil