Marco Belinelli très inspiré, mais les Hornets tombent à Détroit

Malgré un panier à trois points marqué dans la foulée d'une inspiration géniale de Marco Belinelli, les Charlotte Hornets ont été battus à Detroit puisque le panier de l'Italien a été refusé (115-114).

Belinelli, une inspiration vaine

Lorsqu'il reste une demi-seconde à jouer avant le buzzer final et que votre équipe est menée, les solutions pour tenter de marquer ne sont pas nombreuses. Généralement, les équipes tentent d'envoyer le ballon vers le panier, en espérant qu'un grand parvienne à en dévier la trajectoire vers le cercle. Parfois, un extérieur parvient à se libérer de tout marquage pour tirer de loin.

Marco Belinelli (5 pts à 0/6) a proposé une troisième solution jeudi soir à Detroit : sans solution, il a préféré envoyer le ballon dans le dos de Marcus Morris (20 pts, 10 rbds) pour le récupérer et tenter sa chance. Si l'Italien a bien marqué à trois points, avec la planche, son panier a été refusé car le tir est intervenu après le buzzer. La vidéo a confirmé l'annulation de l'incroyable action, confirmant du même coup la défaite des Charlotte Hornets (115-114).

Battus pour la troisième fois en quatre rencontres, les hommes de Steve Clifford n'ont pas vraiment été inspirés chez les Pistons. À l'exception de Kemba Walker (32 pts, 7 rbds, 5 pds), Spencer Hawes (18 pts) et Marvin Williams (19 pts, 7 rbds), les autres joueurs de la franchise n'ont pas été au niveau. Nicolas Batum (9 pts, 4 rbds, 5 pds) a été particulièrement maladroit (1/8 au tir) au lendemain de son excellente prestation contre Oklahoma City. Une aubaine pour les locaux, Portés par Tobias Harris (25 pts) et Boban Marjanovic, auteur de son meilleur match de la saison (15 pts, 19 rbds en 22'). Reggie Jackson (22 pts, 11 pds) a apporté sa contribution pour relancer sa franchise (17v-21d, 11e), encore en course pour accrocher une place qualificative pour les play-offs à l'Est. Charlotte reste cinquième (20v-17d), derrière Atlanta (20v-16d).

Retour à l'accueil