Les Sixers assomment les Knicks au buzzer

Une dose d’optimisme pour les 76ers et une plongée un peu plus loin dans la déprime cette nuit pour les Knicks, battus au buzzer sur un shoot de T.J. McConnell (8 points à 4/6, 6 rebonds et 7 passes) en mode cerise sur le gâteau, 98-97. Joel Embiid (21 points à 7/20 et 14 rebonds) a lui assumé son étiquette de franchise player en devenir de l’équipe en fin de match et alors que son équipe comptait encore 10 points de retard à 2’29 de la fin.

Derrick Rose, porté disparu contre New Orleans lundi, était de retour avec les Knicks (dominés 27-22 dans le dernier quart, 3ème défaite d’affilée) et termine deuxième meilleur marqueur (25 points à 11/16 et 4 passes) derrière Carmelo Anthony (28 points à 11/25 et 3 contres) cette nuit. À 1’24, Rose plante un shoot mi-distance qui donne 6 points d’avance aux siens (95-89) puis continue à maintenir son équipe, cette fois de 3 points, via un up-and-under sur Embiid (qui a manqué les dernières minutes de la 1ère mi-temps en raison d’une petite entorse de la cheville gauche) dans la foulée. Le Sixer répond à 3-points puis avec layup pour réduire l’écart à 1 point et McConnell prend ensuite son shoot à la sirène sur Anthony.

À noter : les 76ers (qui ont bouclé le match sur un 15-4) s’imposent malgré un pourcentage nettement inférieur à leurs adversaires : 38.9% contre 48.8%. Philadelphie fait en revanche plus de passes (27 à 20) et tire plus de lancers-francs (17/21 contre 9/10). Kristaps Porzingis était dans un jour sans : 7 points à 3/10, 3 rebonds et 2 passes. Timothé Luwawu-Cabarrot joue 12 minutes pour 5 points, 2 rebonds et 1 passe.

Prochain match contre Charlotte demain pour les Sixers (11-25). New York (17-22) accueillera Chicago ce soir.

Retour à l'accueil