Les Rockets chutent à Miami malgré l'énorme triple-double de James Haden

Si James Harden a validé un 13e triple-double cette saison, mardi, les Houston Rockets ont été surpris par le Miami Heat (109-103). Le troisième de la Conférence Ouest accuse le coup depuis quatre matches (trois défaites).

James Harden et les Rockets ne s'attendaient sûrement pas, mardi soir, à être malmenés par le Miami Heat, qui n'avait remporté qu'un seul de ses onze derniers matches. Malgré le gros triple-double de sa star (40 pts, 12 rbds, 10 pds), Houston a encaissé un troisième revers en quatre matches, la faute à une grosse maladresse au tir (40%) et notamment à trois points (9/39, 23,1%). «Nous avons eu des tirs ouverts, a regretté Harden. Nous les avons juste manqués. On s'est donné une chance, surtout dans le troisième quart. Le quatrième, nous n'avons pas été assez bons.»

Le banc du Heat fait la différence

Houston a profité de la rencontre pour retrouver Clint Capela, de retour de blessure (0 pt, 5 rbds en 9') mais les Rockets ont été surclassés par le banc du Heat (51-32). James Johnson (15 pts, 8 rbds, 6 pds), Tyler Johnson (16 pts) et Wayne Ellington (18 pts) ont été très précieux en soutien de Goran Dragic (21 pts, 8 rbds, 8 pds) et Hassan Whiteside (14 pts, 15 rbds).

«Je suis heureux de voir nos gars être enfin récompensés pour leur travail, s'est satisfait l'entraîneur de Miami Erik Spoelstra. Mais ça ne garantit rien». Le Heat pourrait tout de même enchaîner à domicile dès jeudi avec la réception des Dallas Mavericks. Houston va enchaîner un deuxième match en deux jours, à domicile cette fois-ci, contre Milwaukee.

Retour à l'accueil