Les Knicks renouent à la victoire à Milwaukee

Les New York Knicks ont mis fin à une série de six défaites en s'imposant chez les Milwaukee Bucks (116-111), se vengeant de leur revers à domicile mercredi face au même adversaire.

Le match

Le souvenir de la défaite au buzzer face aux Bucks (104-105), au Madison Square Garden qui plus est, était encore chaud pour les New York Knicks. Alors vendredi soir, au BMO Harris Bradley Center de Milwaukee, Carmelo Anthony et ses hommes ont pris leur revanche. Ils l'ont fait avec la manière, après avoir été menés de dix-huit points (43-61, 18e), alors qu'ils accusaient encore treize points de débours avant la dernière période.

Sous l'impulsion de « Melo » (26 points, 10 passes, 6 rebonds), les Knicks sont une première fois revenus dans le match en moins de trois minutes (95-96, 39e). L'écart a ensuite joué au yo-yo jusqu'à ce qu'Anthony marque à trois points et fasse repasser New York devant au score (112-111) à cinquante et une secondes de la fin. Un coup fatal pour les Bucks, incapables de marquer le moindre point par la suite et scotchés à quinze unités dans la dernière période. Cette fois, Giannis Antetokounmpo (25 points, 6 rebonds, 5 contres) n'a pas pu venir les sauver à la dernière seconde.

7
Cela faisait un peu plus de sept ans que les New York Knicks n'avaient pas remporté un match après avoir été menés de treize points ou plus à l'entame de la quatrième période. La fois précédente, c'était le 1er janvier 2010 contre les Atlanta Hawks.

Le joueur : Kristaps Porzingis (New York Knicks)

Après trois matches d'absence pour cause de douleurs à un tendon d'Achille, l'intérieur letton a fait son retour et comme par hasard, les Knicks ont renoué avec la victoire. Même s'il a terminé avec six fautes en toute fin de match, Porzingis a eu le temps d'inscrire vingt-quatre points avec efficacité (9/14 aux tirs), d'ajouter six rebonds et trois contres. Son trois points très longue distance réussi juste après un contre a eu le don de galvaniser son équipe dans les dernières minutes.

Retour à l'accueil