Les Clippers n'ont pas fait de cadeau au Magic

La bonne série des Los Angeles Clippers se poursuit puisqu’ils ont remporté leur 5ème match de suite en disposant du Magic 105-96. Ils s’accrochent aux premières places de la conférence Ouest avec un bilan de 27-14 alors que le Magic continue de piétiner (16-24). Ils ont fait la différence dans le dernier acte avec l’aide de 5 tirs à 3-pts.

J.J. Redick a mené la danse avec 22 points à 7/16 alors que Chris Paul ajoute 18 points, 7 rebonds et 6 passes et Mo Speights 13 unités, dont 10 dans le dernier quart et 3 3-pts. DeAndre Jordan capte lui 20 rebonds en plus de ses 10 points. Les Clippers ont été en réussite avec 51.3% au tir mais ont perdu la bagatelle de 21 ballons, ce qui a permis à Orlando de s’accrocher toute la rencontre. Les Floridiens ont été bien moins adroits (42.4%) mais ont été portés par un excellent Aaron Gordon, auteur de 28 points à 11/17 dont 18 en première mi-temps.  Nikola Vucevic ajoute 16 points e 12 rebonds tandis que Jodie Meeks marque 14 points. Evan Fournier passe à côté avec 8 points à 3/8.

Orlando a contrôlé le début de rencontre sous l’impulsion de Gordon et en bénéficiant des ballons perdus des Californiens. Résultat les visiteurs menaient 33-28 après un quart et 43-36 en milieu de second acte. Moment choisi pour les joueurs de Doc Rivers pour enfin lancer la machine avec un 20-8 pour terminer la mi-temps qui les a mis en tête 56-51 sous l’impulsion de Paul, JJ Redick et Jordan.

Les locaux ont continué de faire la course devant mais sans jamais pouvoir faire le break et Orlando a fait l’accordéon. Ces derniers on très bien fini le 3ème quart pour reprendre les commandes à la faveur d’un 12-4 pour entamer les 12 dernières minutes avec l’avantage 75-73. Avantage de courte durée puisque le second 5 des Clippers, mené par Jamal Crawford, Mo Speights et Wesley Johnson a démarré fort, par un 10-2 pour inverser la tendance. Orlando est resté à distance, mais sans jamais pouvoir revenir, les locaux, menés par leur banc, étant trop en réussite de loin, notamment Mo Speights.

Retour Ă  l'accueil