Les Cavaliers ont eu chaud à Phoenix

Les Cleveland Cavaliers ont réussi à s'imposer à Phoenix, mais ont souffert dans le dernier quart (120-116).

Cleveland s'en remet à son «Big Three»

En déplacement chez les Phoenix Suns, les Cleveland Cavaliers se sont fait une belle frayeur en fin de match alors qu'ils avaient fait le nécessaire pour imposer leur loi sur les deux premiers quart-temps (69-53 à la pause). En profitant de leur jeu rapide, les Suns ont su profiter du relâchement du leader de la Conférence Est pour revenir à égalité en fin de troisième quart, sans parvenir à renverser le match. LeBron James (28 pts, 8 rbds) a alors pris le jeu de son équipe à son compte et a inscrit 12 points dans le seul dernier quart. Bien aidé par les deux autres membres du «Big Three» de Cleveland, Kyrie Irving (27 pts, 7 pds) et Kevin Love (25 pts, 10 rbds), «King» James a ainsi évité à son équipe une déconvenue face à une des pires équipes de la saison régulière.

«Nous avons réussi suffisamment d'action dans le final pour l'emporter, s'est satisfait James. Nous avons bien joué excepté dans le troisième quart». Son entraîneur, Tyronn Lue, a de son côté regretté la saute de concentration de son équipe après la pause : «Nous jouions bien et nous jouions dur pour avoir l'avantage puis nous avons déjoué». Côté Suns, la déception de n'avoir pas réussi à accrocher le champion en titre était bien présente, notamment pour Devin Booker (28 pts, 5 rbds) et Eric Bledsoe (31 pts, 8 pds). «Je suis déçu d'avoir perdu mais en même temps, c'est un des ces matches où je suppose que ça reste une bonne défaite, a estimé Bledsoe. Nous avons tenu tête à une des meilleures équipes de la Ligue. D'être aussi loin et de revenir en dit beaucoup. Nous devons jouer comme ça tous les soirs.»

Retour à l'accueil