L'Olympiakos s'impose dans la douleur face à Bamberg

Troisième de l'Euroligue, l'Olympiakos n'a jamais été mené (83-77) contre Bamberg, vendredi. Mais il n'a pas pour autant eu la tâche facile.

Deux jours après un accroc (99-83) à Milan, avant-dernier du classement de l'Euroligue, l'Olympiakos a signé sa cinquième victoire en six matches (83-77) contre Bamberg et son arrière français Fabien Causeur (12 points, 5 passes, 4 rebonds). Les Allemands n'ont plus gagné depuis quatre rencontres. 

Jamais mené, le champion d'Europe 2013, encore finaliste - malheureux, cette fois - en 2015, a néanmoins tremblé dans les dernières minutes, Darius Miller ramenant les visiteurs à deux points (71-69, 36e). Troisième, le club grec s'est reposé sur l'inusable Vassilis Spanoulis (15 points, 6 passes) et l'intérieur canadien Kem Birch (15 points, 14 rebonds) pour l'emporter, malgré ses 14 ballons perdus.

Retour à l'accueil