Golden State démarre l'année 2017 de la plus belle manière

Les Warriors démarrent l’année 2017 par un succès sur les Denver Nuggets à l’Oracle Arena sur le score de 127-119. C’est leur 30ème victoire de la saison en 35 sorties, ce qui fait d’eux la première équipe de l’histoire NBA à démarrer 3 saisons de suite par au moins 30 victoires en 35 rencontres.

Draymond Green a été un des grands artisans de ce succès avec son 3ème triple-double de la saison, acquis sur une claquette à 28.9 secondes de la fin. Il compile 15 points, 10 rebonds et 13 passes. Le reste du quatuor brille aussi avec 25 points à 9/19 dont 4/7 à 3-pts de Klay Thompson, 22 points à 8/18 dont 3/9 derrière l’arc et 5 passes pour Stephen Curry, et enfin 21 points ç 10/19 pour Kevin Durant. Une nouvelle fois ils shootent à un gros pourcentage, 52.6%, dont un 11/25 à 3-pts. Les Denver Nuggets ont livré une belle prestation mais ils n’ont pas pu tenir le rythme pendant 48 minutes malgré l’excellent trio Nikola Jokic (21 points, 13 rebonds et 5 passes), Wilson Chandler (21 points) et Danilo Gallinari (19 points et 8 rebonds).


Denver a fait jeu égal en première mi-temps puisque le plus gros écart a été de 7 points en faveur des Warriors (22-15) et les deux équipes ne se sont pas lâchées d’une semelle. A la pause de ce match très plaisant, le score était de 68-64 pour les locaux suite à un tir à 3-pts au buzzer de Kevin Durant. C’est au retour des vestiaires que les Californiens se sont détachés. Ils ont rapidement appuyé sur l’accélérateur en début de seconde mi-temps avec un 10-2 sous l’impulsion de Durant pour prendre 10 points d’avance. L’avance a même culminé à 14 points mais à 12 minutes de la fin tout était encore possible pour Denver, mené 94-85. Mais les Californiens ont maîtrisé tout le dernier quart, ne laissant jamais les hommes de Mike Malone revenir et creusant même l’écart grâce à leur quatuor, 119-114 à l’entame du money time.

Retour à l'accueil