Dallas domine les Timberwolves

Sur une série de 3 victoires de suite, les Minnesota Timberwolves ont été stoppés net par les Dallas Mavericks, un concurrent direct. Les Texans s’imposent 98-87 en ayant mené quasiment toute la rencontre. Dallas revient à 0.5 match avec un bilan de 13-27 contre 14-27 à leur adversaire.

La clé du match ça a été la très grande difficulté du banc des Wolves à mettre des points et à chaque passage de la second unit les Mavs ont fait l’écart. Les Texans ont pu compter sur 6 joueurs à au moins 10 points dont 19 (7/15 dont 4/8 à 3-pts) pour Wesley Matthews, 17 (7/14 dont 3/4 à 3-pts) pour Dirk Nowitzki et 15 (5/5) pour JJ Barea. Ils ont shooté à 48% sur la rencontre dont un 12/29 derrière l’arc. Les Wolves shootent eux à 5/21 avec Gorgui Dieng en meilleur marqueur (21 points à 10/12 et 8 rebonds). Andrew Wiggins ajoute 19 points à 8/15, 8 rebonds, 4 passes, et Karl-Anthony Towns 18 points à 8/17 et 7 rebonds.

Le fil du match

Minnesota a pris les commandes de la rencontre grâce à une meilleure adresse que les Mavs, 13-8. Mais après un temps mort de Rick Carlisle, les Texans sont revenus à hauteur sous l’impulsion d’Harrison Barnes. Les débats se sont équilibrés et grâce à la bonne entrée en jeu de Devin Harris, Dallas a pris la tête 27-25. Le début du second quart a été marqué par deux 7-0 passés par les Mavs, dont un en 61 secondes du seul Dirk Nowitzki. Les locaux se sont ainsi retrouvés en tête 44-29. Minnesota a plié mais n’a pas rompu et à la faveur d’une excellente fin de mi-temps d’Andrew Wiggins, ils ont recollé à 6 points, 47-53. Wesley Matthews a eu le dernier mot avec un 3-pts au buzzer dans le corner, 56-47.

Les 3-pts de Deron Williams et Dirk Nowitzki ont donné un avantage de 14 points (64-50) aux locaux mais Gorgui Dieng a lancé la réponse des siens. Avec 7 points de l’intérieur, les Wolves ont enchaîné par un 11-2 pour recoller à 66-61. Intenable, le Sénégalais a même réduit l’écart à 2 petits points avant la sortie du 5 majeur, fatale aux visiteurs. En grande difficulté pour trouver des solutions en attaque, le banc de Minnesota a encaissé un 6-0 pour conclure le quart, 79-70.

Dieng a tenté de tenir la baraque avec la second unit, mais JJ Barea a aligné les paniers pour faire le break, 88-76 avec 9 points de suite du Porto Ricain. Seth Curry a définitivement assommé les Wolves avec 5 points rapide pour porter l’avance à 17 points. Au retour des titulaires, c’était déjà trop tard pour les Wolves.

Retour à l'accueil