Sacramento et Cousins respirent, Brooklyn mate Denver de justesse

Après avoir perdu leurs trois derniers matches, les Sacramento Kings n'ont pas laissé filer l'occasion d'obtenir leur 8e succès de la saison régulière (13 défaites) face à la plus mauvaise équipe de la Conférence Ouest. Les Dallas Mavericks (4v-17d) n'ont résisté que deux quart-temps (52-56, 24e) avant de craquer face à un DeMarcus Cousins très efficace (24 pts à 10/16, 14 rbds, 7 pds). Côté texan, Daron Williams a terminé avec 20 points mais son équipe a eu énormément de mal à tenir le coup à l'intérieur. Plutôt logique puisque les Mavs évoluaient sans Dirk Nowitzki ni Andrew Bogut.

L'ambiance au sein des Mavs commence d'ailleurs à être plutôt maussade. Face au bilan décevant de son équipe, Rick Carlisle a choisi de se murer dans le silence, refusant les questions des journalistes à l'issue de la rencontre. «C'était un match très, très, très décevant, s'est contenté de déclarer le coach. La deuxième mi-temps est impardonnable. La manière dont nous avons joué, de manière globale, dans notre façon d'être compétitifs, nos choix de tirs. La réussite, ça va ça vient, mais l'esprit de compétition doit constamment être là». Sacramento, qui espère profite de cette victoire pour «se lancer dans une bonne série» dixit Cousins, recevra les New York Knicks vendredi à domicile.

Brooklyn mate Denver de justesse
Sereins pendant une très grande partie de la rencontre après avoir compté jusqu'à 26 points d'avance, les Brooklyn Nets ont vécu une dernière minute stressante face aux Denver Nuggets (116-111). Ces derniers sont revenus à deux points (111-109) sur un tir primé de Wilson Chandler (27 pts) mais ont vu les locaux assurer sur la ligne des lancers (25/31). Brook Lopez (24 pts) et Sean Kilpatrick (22 pts) ont été les plus prolifiques pour les Nets (6v-15d), 14e à l'Est. Denver reste 11e à l'Ouest (8v-14d).

Retour à l'accueil