Orlando était d'attaque à Atlanta

Le temps d'un soir, sur le parquet d'Atlanta, les joueurs d'Orlando ont pu oublier qu'ils représentent la deuxième pire attaque de NBA cette saison (96,2 pts à 43%). Face aux Hawks de Dwight Howard (20 pts, 16 rbds), le Magic a signé son record offensif de la saison et a remporté dans le même temps sa 11e victoire en 26 matches. Serge Ibaka (29 pts) et Evan Fournier (23 pts à 11/15, 6 pds) ont fait preuve de beaucoup d'efficacité, bien aidés en sortie de banc par Elfrid Payton (26 pts, 14 pds) et Jodie Meeks (20 pts). En se reposant sur une adresse solide (58,6%), les Floridiens ont souvent fait la course en tête et n'ont plus été repris à partir de la fin du troisième quart (996-96, 36e).


2009
Il faut remonter au 13 janvier 2009 pour voir Orlando inscrire plus de 131 points à l'extérieur. C'était à Sacramento (139 pts).


Malgré l'absence de Nikola Vucevic, les visiteurs ont semblé en phase avec le jeu prôné par leur coach , Frank Vogel, terminant la rencontre avec 36 passes décisives au total. Du côté d'Atlanta, la «pilule est difficile à avaler» dixit Tim Hardaway Jr. (12 pts). Rassurés par deux victoires après avoir concédé sept revers consécutifs, les Hawks sont retombés dans leurs travers défensifs. Leur bilan négatif (12v-13d, 9e à l'Est) n'est cependant pas alarmant, Detroit, 8e, ne comptant qu'une victoire de plus (13v-13d). Orlando (11v-15d) est onzième. 

Retour à l'accueil