OKC s'impose à New Orleans

Les deux meilleurs marqueurs de la NBA s'affrontaient mercredi soir à l'occasion du duel entre Oklahoma City et New Orleans. Le Thunder s'est imposé (121-110) avec un grand Russell Westbrook (42 pts). 


Westbrook est bien le scoreur n°1 de NBA
Résumer l'opposition entre les New Orleans Pelicans et l'Oklahoma City Thunder au seul duel à distance incarné par Russell Westbrook et Anthony Davis serait très réducteur. Les deux stars ont pourtant régalé : Westbrook s'est fendu de 42 points, 10 rebonds et 7 passes afin d'aider OKC à l'emporter à l'extérieur (121-110). En face, Davis s'est «contenté» de 34 points et 15 rebonds. Afin de l'emporter, le Thunder s'est notamment reposé sur ses joueurs de banc, menés par Alex Abrines (18 pts), Enes Kanter (14 pts, 14 rbds) et Joffrey Lauvergne (10 pts, 6 rbds). Les remplaçants ont permis aux visiteurs de creuser l'écart en début de quatrième quart, sur un 11-0 (dont 9 points pour Abrines).

31,7
Depuis le début de saison, Russell Westbrook tourne à 31,7 points par match. Anthony Davis est deuxième de NBA avec 29,8 points de moyenne.


Incapables de prendre plus de dix points d'avance sur la partie, l'Oklahoma City Thunder a profité de cet éclat pour prendre 16 points d'avance et gérer jusqu'au buzzer final son avantage. De quoi remporter une 17e victoire cette saison (12 défaites, 7 à l'Ouest) et se relancer après une défaite frustrante à domicile contre Atlanta. Pour les Pelicans d'Alexis Ajinça, (0 pt en 5'), cette troisième défaite en quatre matches a une nouvelle fois révélé l'incapacité de la franchise à défendre correctement. «Nous n'avons pas réussi à les arrêter du tout, a regretté l'entraîneur, Alvin Gentry. Leur jeu intérieur nous a fait du mal.»

Retour à l'accueil