Marc Gasol porte Memphis

En plein doute après perdu leurs trois précédents matches, les Memphis Grizzlies ont signé un succès intéressant sur le parquet des Detroit Pistons mercredi soir (98-86). Une victoire importante pour se relancer alors que les hommes de David Fizdale sont sous la menace du Utah Jazz et de l'Oklahoma City Thunder dans la lutte pour la cinquième place de la Conférence Ouest. À ce réveil attendu s'est ajouté celui de Marc Gasol. Le pivot espagnol, méconnaissable pendant la mauvaise série de son équipe (29% au tir), a réveillé les siens en égalant son record de points en carrière (38, à 14/17 au tir). Intenable, le frère de Pau Gasol a éclipsé Andre Drummond (13 pts, 19 rbds), pourtant adroit aux lancers (7/10).

Dans le sillage de leur intérieur, les Grizzlies ont pris l'avantage en fin de premier quart (29-19, 12e) et ont réussi à garder leur adversaire à distance pendant le restant de la partie. Reggie Jackson (18 pts, 7 pds) et les siens, plombés par leur maladresse au tir (36,1%) se sont résolus à encaisser une 17e défaite cette saison (14 victoires, 11e à l'Est), la quatrième consécutive. «Nous avons fait un pas dans la bonne direction, a estimé Jackson après le match. On doit s'améliorer, mais on s'est battu ce soir. Les efforts fournis étaient meilleurs que les fois précédentes. Nous avons juste commis trop d'erreurs». Vendredi, il faudra limiter au maximum les approximations face aux Golden State Warriors.

Retour à l'accueil