Les Warriors enchaînent contre le Jazz à Salt Lake City

Les 20 points à 8/8 et 17 rebonds d'un Rudy Gobert en très grande forme n'ont pas empêché la défaite d'Utah à domicile jeudi face à l'équipe n°1 de la NBA, les Golden State Warriors (106-99).


Désormais lancé et bien lancé, Rudy Gobert enchaîne les matches de haut vol. Celui de jeudi soir à 20 points et 17 rebonds était son troisième double-double de suite, à deux unités de son tout frais record offensif en carrière. Plus fort encore, le Picard a réussi un 8/8 aux tirs qui illustre bien la seule faiblesse de Golden State, à savoir le poste de pivot. Mais il en fallait plus pour battre les Warriors, même à domicile.


Il faut dire que le Jazz était privé de ses quatre autres titulaires ! En l'absence de Derrick Favors (genou), Gordon Hayward (doigt), George Hill (doigt de pied) et Rodney Hood (ischio-jambiers), la messe a été dite rapidement. Au bout d'un peu moins de six minutes de jeu, Utah était déjà à bonne distance après avoir encaissé un 17-0. Dix-sept points marqués en intégralité par Stephen Curry, Klay Thompson et Kevin Durant.

Il est presque remarquable que Boris Diaw (8 points, 4 rebonds, 3 passes) et ses coéquipiers aient réussi à naviguer à moins de dix points de retard durant une bonne partie du quatrième quart-temps, même si Golden State a toujours gardé de la marge. «Ça aurait été facile d'être envahi par la frustration. C'est quelque chose dont il faut créditer les joueurs, ce groupe a du caractère, a apprécié l'entraîneur du Jazz, Quin Snyder. Et puis il y a toujours un bon côté : certains ont eu du temps de jeu qu'ils n'auraient pas eu d'habitude». Joe Ingles (21 points en 35 minutes) par exemple.

Retour à l'accueil