Les Spurs honorent Tim Duncan, les Celtics enchaînent à Miami, les Raptors écrasent le Magic, Joel Embiid étincelant face aux Nets

Les Spurs de San Antonio ont battu dimanche La Nouvelle-Orléans (113-100), Toronto n'a fait qu'un bouchée du Magic (109-79) et Boston a dominé Miami (105-95)...

San Antonio a nettement dominé La Nouvelle-Orléans, dimanche (113-100) dans une rencontre qui a été l'occasion de rendre hommage à la légende Tim Duncan. Les Spurs ont en effet retiré son maillot après le match, honneur suprême en NBA pour tout joueur qui a marqué l'histoire d'une franchise.

LaMarcus Aldrige a inscrit 22 points, Kawhi Leonard 13 points et ont offert aux Spurs une 22e victoire en 27 matches, soit le deuxième meilleur bilan de NBA derrière Golden State, ce qui leur permet de consolider leur deuxième place de la Conférence Ouest. La star de La Nouvelle-Orléans Anthony Davis a été limitée à 12 points, soit autant que Tony Parker côté Spurs. Enfin, malgré la défaite, le Français Alexis Ajinça a réussi son meilleur match de la saison avec 16 points et huit rebonds en 27 minutes.


Les Raptors écrasent le Magic
Solides deuxièmes de Conférence Est, les Raptors de Toronto ont écrasé le Magic (109-79) avec une nouvelle prestation époustouflante de DeMar DeRozan, qui a inscrit 31 points. C'est la quatrième fois consécutive qu'il dépasse la barre des 30 points. Les Raptors ont gagné cinq de leurs six dernières rencontres, s'approchant à une victoire de Cleveland, leader.

Juste derrière Toronto au classement, Boston a dominé le Miami Heat non sans mal (105-95) grâce au trio Horfrod-Thomas-Bradley (60 points à eux trois). Philadelphie a pour sa part renoué avec la victoire après huit défaites consécutives: les Sixers ont battu in extremis les Brooklyn Nets (108-107) grâce aux 33 points, nouveau record personnel, et 10 rebonds de leur pivot camerounais Joel Embiid. Malgré cette septième victoire, Philadelphie reste dernier de la conférence Est. Dallas, 15e et dernier de la conférence Ouest, s'est offert aussi sa septième victoire face à Sacramento (99-79) malgré les 33 points en 35 minutes de DeMarcus Cousins.

Retour à l'accueil