Les Clippers s'en sortent bien face aux Blazers

À l'arraché, les Los Angeles Clippers ont dominé les Portland Trail Blazers lundi soir au Staples Center (121-120). Une rencontre qui a mis très longtemps à trouver son vainqueur, avec notamment un dernier quart à rallonge.

Les affrontements entre les Los Angeles Clippers et les Portland Trail Blazers sont souvent l'occasion d'assister à des matches serrés et très disputés. Adversaires lors du premier tour des derniers play-offs (victoire 4-2 de Portland), les deux équipes se retrouvaient pour la deuxième fois de la saison après une première large victoire des Angelinos en début d'exercice (111-80). Lundi soir, au Staples Center, les hommes de Doc Rivers ont longtemps joué avec le feu, alors que Damian Lillard (24 pts à 7/17, 8 pds) a traîné à trouver son rythme.

Après un début de match convaincant (38-27, 12e), les locaux ont laissé l'avantage à leur rivaux à la pause (56-60, 24e) pour s'offrir une nouvelle réaction en cours de troisième quart (89-86, 36e). Les deux franchises se sont alors tenues tout le quatrième quart en deux possessions ou moins. Si Portland a pris cinq points d'avance en début de dernier acte (98-103, 41e), Blake Griffin (26 pts, 12 rbds, 6 pds) et consorts ont inversé la tendance et pris à leur tour un avantage de cinq unités (116-111, 46e).

À 11 secondes du terme, la rencontre a semblé pliée (118-113) mais un accrochage entre DeAndre Jordan (9 pts, 12 rbds) et Evan Turner (15 pts, 6 pds) - achevé par l'exclusion des deux joueurs - a offert à Portland la possibilité d'égaliser après une glissade de Blake Griffin en touche (118-115). Les Clippers ont alors intelligemment fait faute pour récupérer la balle à 118-117 afin d'assurer sur la ligne des lancers grâce à J.J. Redick. Le trois points inscrit par Damian Lillard à une seconde du buzzer s'est avéré vain (121-120), et Portland (12v-14d, 8e à l'Ouest) s'est résolu à concéder une quatrième défaite de rang en saison régulière. Les Clippers restent troisièmes (18v-7d), avec un bilan identique à celui des Houston Rockets. 

Retour à l'accueil