LaMarcus Aldridge et les Spurs prennent leur revanche face aux Bulls

Battus il y a deux semaines à Chicago par les Bulls lors de leur pire prestation de la saison, les Spurs ont réagi à l’AT&T Center. Ils s’imposent 119-100 et portent leur bilan à 25-6 à seulement 1.5 match des Warriors. Les Texans ont fait un début de match tonitruant en prenant 20 points d’avance dans le premier quart avant de laisser les Bulls revenir et prendre la tête en 3ème.

Les deux stars LaMarcus Aldridge et Kawhi Leonard ont sorti un gros match, et un énorme début de rencontre. Aldridge a réussi ses 11 premiers tirs ! Il termine avec 33 points à 15/20 et 9 rebonds alors que Kawhi Leonard compile 25 points, à 7/14, 10 rebonds, 4 passes et 3 interceptions. Tony Parker fait un bon match avec 13 points à 6/15 et 8 passes alors que Dewayne Dedmon et David Lee inscrivent 9 points chacun à 4/5. San Antonio shoote à 56.5% sur la rencontre et 30 passes décisives. En face Chicago a été mené par Jimmy Butler (19 points à 819) et Dwyane Wade (24 points à 9/16) mais l’équipe de Fred Hoiberg a craqué entre la fin du 3ème et le début du dernier acte.

Le fil du match

LaMarcus Aldridge a réussi une énorme entame de match avec 4 shoots de suite à 6 mètres pour donner l’avantage aux Spurs 8-0 après 3’30. Kawhi Leonard a pris le relais avec deux 3-pts consécutifs et trois lancers pour une faute sur une tentative derrière l’arc pour porter le score à 17-2 en seulement 4’20 à 6/6 pour les Texans. Sur une autre planète, incapables de rater le moindre shoot, après 8 minutes les Spurs menaient 30-10 avec 16 points d’Aldridge à 100% et 11 de Leonard à 100%. C’est Nikola Mirotic qui a lancé enfin les Bulls avec deux trois points pour réduire un peu l’addition, 18-30. Après 12 minutes les Bulls ne s’en sortaient pas trop mal compte tenu de la performance offensive des Texans (14/17 au tir et 14 passes décisives) et l’énorme premier quart d’Aldridge, auteur de 20 points à 9/9. San Antonio menait 36-25 sur un dernier panier au buzzer de Jerian Grant.


Chicago est même revenu sous les 10 points en début de second quart grâce à deux interceptions coup sur coup dont une a mené à un 3-pts de Mirotic, et un autre trois points en transition de Doug McDermott, 35-39, soit un 25-9 de Chicago à cheval sur les deux quarts. Le retour en jeu d’Aldridge et Leonard ont relancé les Spurs, qui ont répondu par un 8-0, 47-35. Chicago s’est accroché sous l’impulsion de Jimmy Butler, Taj Gibson et Rajon Rondo pour répondre par un 10-3, 49-52. Les Spurs ont raté des shoots et perdu quelques ballons et un tout autre match a débuté. Ils ont toutefois viré en tête à la pause 55-50 grâce à 25 points à 11/12 d’Aldridge et 16 ponts de Leonard.

Retour à l'accueil