La Fédération Togolaise de Basketball (FTBB) déterminée à apporter des changements durables

LOME - Le basketball togolais est sur le point de prendre un nouveau tournant, à en croire le programme de développement élaboré par la nouvelle direction de la Fédération Togolaise de Basketball (FTBB), avec André Goungou à sa tête.

En charge des destinés de la fédération depuis trois mois, Goungou et son comité sont résolus à porter le basket togolais vers de nouveaux sommets, et d'ainsi pouvoir laisser une trace de leur passage une fois qu'ils quitteront leurs fonctions.

Goungou n'est d'ailleurs pas un novice dans ce sport, lui qui a été joueur dès 1988 avec les équipes du Lycée de Sotouboua et de l'École des Sciences (Université de Lomé).

Bien qu'il n'a jamais joué en équipe nationale, il souhaite faire progresser sa nation. Passionné par la balle orange, il a longtemps oeuvré (1999-2012) pour la promotion du club des Fighters de Lomé.

Deuxième vice-président de la FTBB entre 2007 et 2011, premier vice-président du comité de 2011 à 2016 et désormais président, Goungou comprend l'importance de son leadership pour obtenir des résultats, ce d'autant que le comité est relativement nouveau.

Au cours des premiers mois de sa présidence, la FTBB s'est déjà fixé comme objectif de faire figurer ses sélections nationales à toutes les compétitions de FIBA Afrique.

Le but de la FTBB est de former des joueurs capables de faire progresser le Togo dans le classement mondial de la FIBA.

Goungou souligne : "Le comité de la FTBB ne veut pas simplement participer aux compétitions, nous pensons que si nos joueurs sont régulièrement confrontés à un niveau plus élevé, ils pourront faire progresser leur jeu et leur mentalité.

"Les arbitres, les coaches, les statisticiens et autres officiels de match font aussi partie de nos plans, et nous comptons pouvoir nous servir de nos relations avec la FIBA pour nous aider à y parvenir.

"Nous voulons rapprocher le niveau de notre basket de celui du Nigeria ou de la Côte d’Ivoire, pour ne citer qu’eux dans notre région. De cette manière, nous générerons une dynamique positive autour de notre sport, avec comme conséquence une amélioration des infrastructures existantes et une meilleure exposition pour le basketball togolais."

Parmi les points sur lesquels les nouveaux dirigeants de la FTBB veulent insister, il y a une plus grande participation aux compétitions, l’organisation de modules d'enseignement et la promotion du basketball chez les jeunes et les femmes. Pour arriver à ses fins, Goungou sait que la FTBB ne pourra pas se passer du soutien du gouvernement et de sponsors majeurs, puisque sans leurs appuis financiers, elle ne pourra pas rassembler ses meilleurs éléments actuellement en activité en Europe et en Amérique.

"Nous avons l’intention de convaincre les Togolais qui jouent à l’étranger de venir défendre les couleurs de leur pays, par fierté nationale ; nous devrons aussi négocier avec les coaches et les agents et nous devrons organiser des voyages de détection en Europe et aux USA pour discuter directement avec les joueurs," précise-t-il.

La participation au “Tournoi International de Basketball 3x3 Trophée Salamatou Maiga” à Cotonou (République du Bénin) mis sur pied par FIBA Afrique, l’accueil de matches qualificatifs hommes et femmes pour la FIBA Afrique Zone 3 Champions Clubs, et le fait qu’une formation togolaise prenne part à la phase finale de la FIBA Afrique Champions Cup féminine au Mozambique sont pour la FTBB autant de sources de motivation pour les mois à venir.


Goungou et les membres du comité de FIBA Afrique Zone 3 durant une réunion à propos du nouveau système de compétition de la FIBA à Lomé, au Togo

Toutefois, le président de la FTBB et son comité sont bien conscients qu’il n’y pas de raccourcis possibles pour avoir du succès et que seul le travail paiera.

"Il n’y a pas de secret ; si vous travaillez dur, vous obtenez des résultats,” explique-t-il. “Grâce au soutien de FAZ3, de la Fondation AMK et des sponsors, notre équipe organisationnelle a su relever avec brio le challenge d’organiser la tenue de matches qualificatifs de la FIBA Afrique Champions Cup Zone 3 pour hommes et femmes en octobre dernier.

En ce qui concerne le développement de la jeunesse (U14, U16, U18), Goungou souligne que la FTBB a l’intention de mettre sur pied des camps d’entraînement et des compétitions, au Togo et en-dehors. La formation de jeunes coaches est aussi à l’ordre du jour, tout comme l’organisation de matches amicaux de 3X3 au Togo.

Sur le plan financier, la FTBB précise que la recherche de sponsors a été confiée à une commission et à une agence, qui ont pour mission de créer en parallèle des synergies avec le Ministère des Sports du Togo.

“Je demande à tous les amoureux du basketball qui veulent nous voir grandir de venir nous présenter leurs idées ou de nous soutenir financièrement pour favoriser le développement de notre sport dans le pays,” lance Goungou. “Nous savons que cela ne sera pas facile, mais nous espérons et prions pour que notre dur labeur, en équipe, soit récompensé.”

Retour à l'accueil