Klay Thompson porte les Warriors avec un nouveau record (60 points) de la saison

Jamais inquiétés par des Indiana Pacers fatigués et sans rythme, les Golden State Warriors ont remporté une très large victoire à domicile lundi soir (142-106). Klay Thompson en a profité pour établir un nouveau record de saison avec 60 points marqués, en seulement trois quart-temps.

Si on a pu craindre un temps que l'arrivée de Kevin Durant chez les Golden State Warriors puisse avoir un impact sur le rendement de Klay Thompson, deuxième «splash brother» aux côtés de Stephen Curry, l'arrière s'est chargé de rappeler lundi soir qu'il restait un formidable scoreur. Thompson a profité de la très faible opposition proposée par Indiana, émoussé par sa victoire de la veille face aux Los Angeles Clippers, pour inscrire 60 points en 29 minutes, un record cette saison en NBA. Un record personnel également pour le principal intéressé qui s'est fendu d'un 21/33 au tir (dont 8/14 à trois points), s'offrant de nombreuses pénétrations. Steve Kerr n'a même pas eu besoin de le faire jouer dans le quatrième quart, l'écart étant suffisant à solliciter les joueurs du banc (116-83, 36e).

Euphoriques, les Warriors se sont laissé guider par l'inspiration de Klay Thompson : Stephen Curry (13 pts, 11 pds) et Kevin Durant (20 pts, 8 rbds) n'ont pas eu à forcer. En face, Paul George (21 pts, 10 rbds) n'ont pu que constater la différence de niveau entre les deux équipes. Maladroits de loin (3/15), les Pacers de Kevin Séraphin (4 pts, 6 rbds, 2 pds en 15') n'ont résisté qu'en obtenant de nombreux lancers (33/35). La circulation de balle des Warriors (45 passes décisives), ainsi que leur défense (12 contres), les ont finalement écoeurés.

Retour à l'accueil