John Wall pense que les Washington Wizards sont sous-médiatisés

Contrairement à d’autres vedettes de la NBA, John Wall ne pourra pas prétendre au maximum lors de son prochain contrat. Grâce à la nouvelle convention collective, les franchises pourront allouer 35% de la masse salariale sur un joueur mais Wall ne remplit pas l’un des trois critères pour en profiter : être MVP, le meilleur défenseur de l’année ou un membre des All-NBA Teams.

Pour lui, ce n’est pas son niveau qui est en cause, mais bien la sous-médiatisation des Wizards.

« Je trouve que c’est étonnant et même fou qu’il y a deux ans, pour ma deuxième année comme All-Star à 20 pts et 10 pds de moyenne, je n’ai pas été dans une All-NBA Team » rappelle-t-il dans le Washington Post. « Ce que je veux dire, c’est qu’on veut des récompenses individuelles mais il faut d’abord obtenir de la reconnaissance pour les avoir. On ne les a qu’en gagnant, mais lorsque j’ai eu l’opportunité de gagner des matches, je ne les ai pourtant pas eus… »


« Beaucoup de gens ne nous voient pas jouer »
Cette saison, Wall est dans les mêmes standards qu’il y a deux ans à 24 pts, 10 pds et 2 ints de moyenne. Il demeure l’un des meilleurs meneurs de la côte Est, mais Washington a raté son début de saison, et il brille dans l’ombre.

« On ne passe pas souvent à la télé et beaucoup de gens ne nous voient pas jouer » regrette Wall. « Si vous n’avez pas le League Pass ou des choses comme ça, on ne voit pas ce que je fais ou qu’on fait pour essayer de gagner. Si vous ne vérifiez pas sur Twitter ou des choses comme ça, vous n’êtes pas au courant. »


Voilà pourquoi, selon lui, on trouve toujours les mêmes noms dans les All-NBA Teams et les votes du All-Star game…

« C’est parce que toutes ces autres équipes passent souvent à la télé que leurs joueurs décrochent les récompenses de la part des médias et les votes des fans. Tant qu’on n’aura pas la chance de passer plus souvent à la télévision, ce sera compliqué pour les gens de réaliser et de voir ce que je fais. »

Retour à l'accueil