Isaiah Thomas : " Nous ne sommes pas encore au niveau de Cleveland "

Bien lancés depuis quelques matchs, les Boston Celtics avaient un test grandeur nature cette nuit à Cleveland, test qui ne s’est pas passé comme l’aurait voulu Isaiah Thomas, très déçu après la rencontre. Si Boston était à 1 point de Cleveland dans le money time, les Cavaliers ont dominé et compté 20 points d’avance à l’entame du dernier acte.

 « Nous ne sommes pas encore à ce niveau. Nous ne sommes pas au niveau de Cleveland, donc nous avons du travail à faire. Nous devons trouver des solutions. Les véritables bonnes équipes, lorsque vous faites une erreur, elles en tirent profit, que ce soit les Cavs, les Warriors, les Spurs, ces équipes ne vous laissent pas en vie lorsque vous faite une erreur. Nous ne sommes pas encore à ce niveau. » Thomas

Depuis le début de saison les Celtics ont un bilan sans appel de 0 victoire et 9 défaites face aux équipes avec un meilleur bilan qu’eux. Face aux Cavs et aux Raptors, les deux équipes qu’ils aimeraient déloger, ils ont perdu 3 fois sur 3. Malgré les bonnes choses montrées ces derniers temps il y a encore du pain sur la planche


« Les Cavaliers savent ce que nous pouvons faire, nous savons ce que nous pouvons faire, nous devons juste mieux jouer. » Thomas

Et ce n’est pas le retour de 20 points qui va redonner le sourire à Thomas, auteur encore d’un gros match avec 31 points, son 17ème de suite à au moins 20 points, la plus longue série en activité en NBA. Brad Stevens a lui mis de côté ce joli comeback et a retenu surtout les 3 premiers quarts, pas à la hauteur

« C’était décevant la façon dont nous avons joué pendant la majorité des trois premiers quarts. En dernier quart nos gars ont fait du super boulot pour revenir mais j’ai trouvé que nous avons été décevants lors des trois premiers quarts. Nous n’étions pas concernés en défense. Et s’ils marquent 100 points en 3 quarts temps vous n’avez quasiment aucune chance de les battre. Nous avons eu de la chance et une chance de l’emporter en fin de match car les gars ont joué vraiment dur et trouvé un moyen de revenir grâce au banc. » Stevens

Mais Boston a encore du temps pour bosser et l’espoir subsiste malgré ce revers.

Via ESPN

Retour à l'accueil