Indiana domine Charlotte

Face aux Indiana Pacers, potentiel rival pour l'accession aux play-offs, les Charlotte Hornets de Nicolas Batum (13 pts, 10 rbds) ont concédé une deuxième défaite consécutive en saison régulière (110-94). Leur maladresse a fini par peser.


Le road-trip de cinq matches de Charlotte ne pouvait pas moins bien débuter. Battus par les Cleveland Cavaliers samedi, les Hornets ont cédé une deuxième fois, chez les Indiana Pacers (110-94). Incapables de tenir Paul George (22 pts, 5 rbds) ni Myles Turner (22 pts, 7 rbds), les hommes de Steve Clifford ont de surcroît passé la rencontre à chercher un semblant de réussite au tir (33,3% sur la rencontre). Si l'agressivité a permis aux visiteurs d'obtenir de nombreux lancers (28/32 contre 7/10 pour Indiana), les Hornets n'ont pas pu compter sur un leader offensif pour les inspirer.

Derrière le remplaçant Marco Belinelli, meilleur marqueur de son équipe (14 pts), Nicolas Batum a validé un double-double (13 pts, 10 rbds), grâce à une belle adresse à trois points (4/7 mais 0/6 à deux points). À ses côtés, Kemba Walker (12 pts à 4/16) et Michael Kidd-Gildchrist (6 pts à 1/9, 10 rbds) n'ont pas fait mieux. «Quand vous êtes menés, il faut rester en phase avec le plan de jeu et continuer à jouer, a pesté Batum après la rencontre. On ne peut pas abandonner. C'est ce qu'on a fait plusieurs fois. On a pratiquement réussi à récupérer l'avantage et quand c'est le cas il faut qu'on le conserve». Revenus à deux points à la pause (45-43, 24), les Hornets étaient encore dans le coup en début de 4e quart (76-73, 36e). Ils ont ensuite complètement lâché prise dans l'ultime période (34-21).

Charlotte (14v-11d) jouera son troisième match consécutif en déplacement à Washington mercredi. Une rencontre à ne pas laisser filer pour conserver une avance minime sur Boston (13v-11d) et Indiana (13v-12d) à la 5e place de la Conférence Est. Relancés, les Pacers pourraient aller chercher une troisième victoire d'affilée chez le Miami Heat le même soir. 

Retour à l'accueil