Detroit signe sa quatrième victoire en cinq matchs

Detroit a signé sa quatrième victoire (102-91) en cinq matches contre Chicago mardi, grâce notamment à la solidité de son banc dans le dernier quart-temps. 


Dans une rencontre entre prétendants aux play-offs à l'Est, Detroit s'est appuyé sur Tobias Harris (22 points, 7 rebonds) et ses remplaçants pour l'emporter (102-91) contre Chicago dans le Michigan, mardi. Reggie Jackson, de retour lors de la défaite (92-98) à Orlando dimanche, a assisté du banc à la fin de rencontre, comme Andre Drummond et les habituels titulaires, à l'exception d'Harris. «Les remplaçants faisaient un tel boulot que je ne pouvais pas les sortir du parquet», s'est réjoui Stan Van Gundy, l'entraîneur des Pistons. 


Chicago menait d'un point à l'issue du troisième quart-temps, guidé par un Jimmy Butler agressif (32 points, 6 rebonds et 4 passes). Mais les Bulls ont donc craqué dans les 12 dernières minutes (19-31, 3-12 pour débuter), gênés par «l'excellente défense», dixit Van Gundy, des Ish Smith (10 passes), Darrun Hillard, Aaron Baynes et John Leuer. «On a cravaché pour combler un écart de 17 points et prendre l'avantage avant le quatrième quart-temps. Ça te prend tellement d'énergie», a pour sa part regretté Fred Hoiberg, dont l'équipe reste désormais sur trois défaites.

Retour à l'accueil