DeMarcus Cousins fait l'objet d'une enquête des Sacremento Kings

Vendredi, la victoire de Sacramento à Memphis (96-92) a été éclipsée par une histoire de menaces proférées par DeMarcus Cousins, la star des Kings, à un journaliste lundi dernier.

L'histoire du volcanique DeMarcus Cousins à Sacramento est tout sauf un long fleuve tranquille. Le dernier épisode en date éclipse la victoire des Kings à Memphis (96-92), où peu d'équipes ont gagné, et le retour plus tôt que prévu de Mike Conley (dos, neuf matches d'absence). L'incident datait pourtant de plusieurs jours mais il est remonté à la surface vendredi, les Kings annonçant qu'ils enquêtaient sur une histoire d'insultes impliquant leur franchise player.

Ça bouge à l'Est
Que s'est-il donc passé lundi après la victoire des Kings face aux L.A. Lakers (116-92) ? Cousins a eu maille à partir avec un journaliste du Sacramento Bee. L'intérieur champion olympique à Rio lui reprochait d'avoir évoqué dans un article publié le vendredi 9 décembre plusieurs histoires qui lui étaient arrivées hors parquet. Ce papier évoquait une altercation récente dans un club de New York, où Cousins s'était rendu avec son coéquipier Matt Barnes. Le journaliste en a profité pour reparler d'un autre problème nocturne survenu en mai dernier qui avait abouti à l'arrestation de son frère Jaleel à coups de taser.

«Tu vas avoir des putains de problèmes, ne parle plus jamais de mon frère», a notamment lâché Cousins au journaliste. «DMC» a ensuite refusé de parler à la presse tant que celui-ci était présent. «Toute tentative de censure médiatique est inacceptable, ont répondu les Kings dans un communiqué. Nous sommes en train d'étudier ce qui s'est passé et nous prendrons les mesures appropriées une fois les conclusions établies.» Selon le Sacramento Bee, qui publie un montage vidéo de plusieurs incidents, ce n'est pas la première fois que Cousins dénigrait ce journaliste. Est-ce que ça pourrait être la dernière ? 

Retour à l'accueil