Dallas passe la quatrième contre Chicago

Les Dallas Mavericks ont créé la sensation de la soirée de samedi en infligeant une sévère défaite aux Chicago Bulls (107-85). Probablement émoussés par leur victoire de la veille obtenue face aux Cleveland Cavaliers, Jimmy Butler (26 pts, 9 rbds) et consorts n'ont jamais réussi à profiter de l'absence de Dirk Nowitzki côté Mavs. Pour les Texans, Wesley Matthews a signé un gros match (26 pts), bien aidé par Harrison Barnes (22 pts). Dwight Powell (17 pts) s'est illustré en sortie de banc afin d'aider son équipe à glaner sa quatrième victoire de la saison seulement (15 défaites).

«Matthews était la star du match, de toute évidence, a apprécié Rick Carlisle après le match. C'est notre leader en ce moment avec l'absencede Dirk. Il a donné le ton dans le vestiaire et sur le terrain. C'est un gars qui donne de la voix». Le principal intéressé a estimé qu'il se devait de prendre une part du leadership de l'équipe, qui en a besoin : «J'ai l'impression que c'est une des raisons pour lesquelles on m'a recruté. Pendant cette mauvaise passe, avec les blessures et tout le reste, tout le monde doit se fondre dans un moule.»

Quant à Chicago, le principal problème de la franchise reste son incapacité à cumuler les victoires. «Ils ont porté les premiers coups et ont continué à nous martyriser, et nous n'avons jamais réussi à nous en remettre, a estimé Fred Hoiberg, entraîneur de Chicago. Nous avions dépensé beaucoup d'énergie vendredi soir». Les Bulls (11v-8d, 4e à l'Est) n'ont plus enchaîné deux succès depuis le 18 novembre et une série de 4 victoires. Se relancer contre Portland, mardi, ne sera pas chose aisée. Ce sera pourtant nécessaire pour espérer garder une courte distance sur leurs plus proches poursuivants.

Retour à l'accueil