Charlotte s'en sort dans la maldresse générale

Avec un bon Nicolas Batum (14 pts, 15 rbds), les Charlotte Hornets ont tenu tête aux Detroit Pistons mercredi soir (87-77). 

Les Charlotte Hornets ont prouvé mercredi soir que même sans réussite, ils étaient capables d'aller chercher la victoire. Face aux Detroit Pistons (87-77), les hommes de Steve Clifford ont trouvé un semblant d'efficacité dans le dernier quart (26-19), qui leur a permis de faire la différence face à une équipe portée par un Andre Drummond intenable (26 pts, 20 rbds). Auteur de 14 de ses 25 points dans l'ultime période, Kemba Walker a largement contribué au réveil des siens, bien aidé par Marco Belinelli (13 pts). Nicolas Batum a lui confirmé sa belle forme retrouvée et surtout sa capacité à peser dans d'autres domaines que le scoring. Avec 14 points (à 4/10) et 15 rebonds, le Français a été essentiel aux siens.


3
Nicolas Batum vient d'enchaîner trois double-doubles pour les Hornets.


Pour compenser leur manque de réussite (34,1% au tir), les locaux se sont également reposés sur leur agressivité, qui leur a permis d'obtenir quatre fois plus de lancers francs que leur adversaire (21/29 contre 5/8). Un dispositif qui a fini par peser sur Detroit, provoquant une grande frustration pour le coach Stan Van Gundy. «On ne peut pas avoir 20 lancers francs de différentiel et espérer gagner et ce malgré toute l'énergie que vous mettez à vous battre», a pesté le technicien.

Pas plus beaucoup plus adroite que Charlotte, son équipe a pourtant dominé aux rebonds (57-51) et à la passe (21-13). Insuffisant toutefois pour prendre ses distances sur Indiana (11v-11d), neuvième à l'Est. Detroit est également à l'équilibre, avec deux matches supplémentaires (12v-12d). Les Charlotte Hornets pointent à une belle quatrième place (13v-9d), avec un bilan identique à Boston (13v-9d, 3e).

Retour à l'accueil