Charlotte profite de fragilité de Dallas

Les Charlotte Hornets ne pouvaient pas demander mieux que de voir l'infirmerie des Dallas Mavericks se remplir un peu plus lundi soir. Déjà orphelins de Dirk Nowitzki et J.J. Barea, les Texans ont dû se passer d'Andrew Bogut une grande partie du match. L'Australien, touché au genou dans un choc avec Roy Hibbert, a déserté la raquette de son équipe, dans laquelle les visiteurs se sont alors fait plaisir (55 rbds contre 35). «Ça a fait une énorme différence, a consenti l'entraîneur de Charlotte Steve Clifford. Andrew Bogut a toujours été un excellent protecteur de panier. Si vous l'enlevez, les autres gars sont bons, mais c'est un autre niveau de défense.»

Dans ce contexte, Kemba Walker (19 pts) et Nicolas Batum (14 pts à 5/14, 15 rbds, 7 pds) n'ont eu aucun mal à s'exprimer face à un Harrison Barnes trop seul (29 pts, 7 pts) dans une équipe maladroite (41,6%). Relancés après avoir perdu en prolongation face aux Minnesota Timberwolves (125-120), les Hornets joueront un match important jeudi soir contre les Detroit Pistons (11v-11d), huitièmes à l'Est. Quatrièmes (12v-9d), Batum et les siens auront une occasion en or de creuser l'écart sur un concurrent direct dans l'optique de la qualification pour les play-offs.

Retour à l'accueil