Anthony Davis et les Pelicans font craquer Indiana dans le money-time

Si les Indiana Pacers ont également laissé filer une deuxième victoire en autant de matches, ils ont réussi à s'accrocher plus longtemps chez les New Orleans Pelicans. Encore en tête au moment d'aborder les cinq dernières minutes du match (90-85, 44e), les hommes de Nate McMillan n'ont ensuite plus marqué pendant quatre minutes, laissant les locaux signer un 15-0 et filer vers une neuvième victoire cette saison (102-95).

Grand artisan du succès des Pelicans, Anthony Davis a été intenable : l'intérieur a compilé 35 points, 16 rebonds et 5 contres. En plus de devoir se préoccuper de Davis, les Pacers ont été surpris par l'efficacité du rookie Buddy Hield (21 pts), adroit de loin (5/8). Jrue Holiday (16 pts, 14 pds, 7 rbds) et Terrence Jones (10 pts, 11 brds) ont activement participé à la victoire des leurs. Le Français Alexis Ajinça, titulaire, a inscrit un panier (2 pts) pour 8 rebonds, 1 passe, 2 interceptions et 1 contre. En face, Myles Turner (26 pts, 8 rbds) a été difficile à maîtriser, tout comme Jeff Teague (21 pts, 10 pds, 6 rbds).

Dominés au rebond (56-46), les Pacers n'ont pas pu se reposer sur un semblant d'adresse à trois points (3/21), et n'ont pas réussi à profiter des 16 balles perdues adverses. Indiana affiche désormais un bilan négatif (13v-14), synonyme de neuvième place de la Conférence Est. New Orleans (9v-18d), est 12e à l'Ouest.

Retour à l'accueil