Antetokounmpo récidive face aux Bulls, la remontée des Wizards, l'étourderie de Toronto

Toronto qui lâche du lest derrière Cleveland, Charlotte et Chicago qui n'avancent plus, Washington qui poursuit sa remontée... La conférence Est est devenue encore plus indécise vendredi.


L'étourderie de Toronto
Cette nuit, les Raptors avaient l'occasion de dépasser Cleveland au nombre de victoires mais ils ont buté à domicile sur Atlanta (121-125). Ce qui les laisse avec deux défaites de plus que les Cavs, leaders de la conférence Est. Toronto a subi dans tous les secteurs, à l'intérieur (27 points et 15 rebonds pour Dwight Howard), à l'arrière (24 points à 8/12 pour Dennis Schröder), à l'aile (6/10 à 3 points pour Korver). «Pas besoin de consulter un spécialiste de la Nasa pour comprendre d'où vient le problème», a résumé le coach Dwane Casey. Ce succès est d'autant plus dommageable que les Canadiens vont jouer sept de leur huit prochains matches à l'extérieur, dont un à Golden State et un à San Antonio.

Saison terminée pour le Birdman
Vendredi, les Cleveland Cavaliers ont perdu le pivot Chris Andersen, l'un de leurs rares remplaçants à l'intérieur. Le joueur le plus tatoué de la NBA a été victime d'une rupture du ligament croisé antérieur droit à l'entraînement. A 38 ans, cela risque de hâter sa fin de carrière.


Charlotte et Chicago en berne
Charlotte a perdu pour la quatrième fois d'affilée vendredi, et Chicago la troisième. Les Hornets se sont incliné à Boston (96-88) avec un Nicolas Batum qui se devait d'être hyperactif (22 points, 10 rebonds, 5 passes, 3 interceptions) en l'absence de Kemba Walker (raisons personnelles) mais a été dispendieux (6/19 aux tirs et 5 balles perdues). Ce match a aussi été marqué par le retour d'Isaiah Thomas (26 points) après quatre matches manqués (aine).

Dans cette conférence très dense, les Hornets sont passés à la cinquième place par des Bucks qui ont désossé les Bulls (95-69) à Chicago vingt-quatre heures après les avoir déjà battus à Milwaukee (108-97). Alors que Giannis Antetokounmpo poursuivait son chantier (22 points, 11 passes), les Bulls ont rentré moins d'un tir sur trois points avant d'être copieusement sifflés par le United Center. Avec ce revers «inacceptable» dixit Jimmy Butler, Chicago est rejoint par Atlanta à la huitième et dernière place qualificative pour les play-offs.

La remontée des Wizards
Toujours à l'Est, ceux qui pourraient bientôt profiter de ces dégringolades sont les Wizards. Face à Detroit, ils ont remporté leur cinquième victoire en sept matches, face à un adversaire direct dans la lutte pour les play-offs (122-108). «On n'est pas encore là où on veut être mais on s'en rapproche», a apprécié l'entraîneur Scot Brooks, qui ne parlait pas du classement mais du jeu, avec une bonne entente du duo John Wall (29 points) - Bradley Beal (25 points).

Retour à l'accueil