Toronto se sort du piège à Denver

Si Toronto s'est relancé à Denver (113-111), après deux revers frustrants contre les derniers finalistes (Cleveland et Golden State), les Raptors doivent encore beaucoup à DeMar DeRozan. Pour la dixième fois en 12 matches cette saison, l'ailier a atteint la barre des 30 points. Pareille prouesse n'avait plus été réalisée depuis 1986-1987 et un certain Michael Jordan.

Dans le Colorado, DeRozan a pu compter sur l'aide de Lowry (18 points, 13 passes et 5 rebonds), les écrans de Valanciunas et souligné l'apport en sortie de banc de Terence Ross (16 points), auteur d'un tir longue distance décisif à 37 secondes du terme de la prolongation (110-108). Dominé au rebond, Toronto a peiné à se défaire des jeunes Nuggets, portés par le duo Mudiay-Chandler (25 points chacun). Mais à défaut de briller, les Canadiens ont confirmé leur excellente forme à l'extérieur, avec une quatrième victoire en cinq déplacements.

Retour à l'accueil