Stephen Curry a établi un nouveau record NBA avec 13 paniers à trois points inscrits dans le même match. (NBA/Getty Images)

Stephen Curry a établi un nouveau record NBA avec 13 paniers à trois points inscrits dans le même match. (NBA/Getty Images)

Extraordinaire Stephen Curry : le meneur de jeu des Golden State Warriors a inscrit 13 paniers à trois points face aux New Orleans Pelicans lundi soir. Un nouveau record dans la ligue nord-américaine.

C'est à croire que Stephen Curry prépare chacun de ses coups d'éclat à l'avance. Trois jours après avoir raté ses 10 tentatives à trois points face aux Los Angeles Lakers, mettant ainsi fin à une série de 157 matches avec au moins un tir primé inscrit, Curry a signé un nouveau record NBA, époustouflant : face aux New Orleans Pelicans lundi soir, le meneur de jeu a inscrit 13 tirs primés, devenant ainsi seul détenteur du record de paniers à trois points sur un match. La saison dernière, le double MVP de saison régulière avait déjà égalé la marque co-détenue par Kobe Bryant et Donyell Marshall, à l'issue d'un match incroyable face à l'Oklahoma City Thunder.


76,4
Stephen Curry a terminé le match face aux Pelicans à 13/17 à trois points, soit une réussite de 76,4%.


À cette mémorable prestation de Curry (46 points au final à 16/26), les Golden State Warriors ont ajouté une victoire acquise difficilement face à des New Orleans Pelicans accrocheurs (116-106). Les Californiens avaient pourtant cru avoir fait le plus difficile en obtenant près de vingt points d'avance en fin de deuxième quart, grâce justement à la superbe adresse à trois points du duo Curry - Thompson (24 pts à 11/20, 2/7 à trois points). Un troisième quart mal négocié a relancé le suspense, ajoutant un peu plus de magie au quatrième acte de Stephen Curry. Alors que son équipe était encore menacée (100-95, 46e), Curry a inscrit trois tirs primés en près d'une minute, célébrant à 2'23" du terme sa 13e réussite du soir. Plus tôt dans la rencontre, il avait émerveillé par son adresse de loin dans des positions parfois très inconfortables.

La clameur et l'ovation qui ont été réservées au protégé de Steve Kerr ont été suivies d'un temps mort pris par les Pelicans, ce qui a permis à Stephen Curry d'apprécier un peu plus son exploit et d'être félicité par tous ses coéquipiers. Les fans de Golden State ont ensuite espéré voir un 14e panier à trois points de leur idole mais les visiteurs ont décidé de le priver d'une chance de briller un peu plus. Pas de quoi s'en formaliser pour le principal intéressé, heureux d'avoir marqué une nouvelle fois l'histoire de son sport. Tout semble indiquer qu'il ne s'arrêtera pas en si bon chemin.

Retour à l'accueil