Retour gagnant pour Dwyane Wade à Miami

Pour son premier match à Miami sous le maillot des Chicago Bulls, Dwyane Wade a obtenu une bonne victoire (98-95).

Le fait du match : le retour de Wade

C'était l'un des moments forts attendus en ce début de saison. Le premier match de Dwyane Wade à Miami avec son nouveau maillot des Chicago Bulls. L'arrière a joué durant treize saisons au Heat, obtenant trois titres de champion (2006, 2012, 2013). En préambule, mercredi, il avait annoncé que lui et Pat Riley, le mythique président de Miami, n'avaient plus parlé depuis la fin de saison dernière, présageant d'une ambiance tendue entre les deux hommes. «Quand vous n'êtes pas avec lui, vous êtes contre lui. Je sais qu'il fonctionne comme ça», avait expliqué Wade sans amertume. Finalement, surprise : une heure avant la partie, le joueur a expliqué avoir reçu un email de son ancien patron mais sans avoir eu le temps de le lire. Cette incompréhension levée, le reste de la soirée a été parfaite pour Wade. L'hommage du public a été digne de l'histoire commune. Salué par les employés de l'American Airlines Arena à son arrivée en fin d'après-midi, Wade a également eu droit à une vidéo célébrant toutes ses réussites avec la franchise floridienne dès le premier temps-mort du match.

L'occasion pour lui de saluer les fans, dont une petite partie s'est même mise à scander « M-V-P, M-V-P » lorsque le joueur des Bulls s'est offert une belle arabesque sous le panier un peu plus tard. Globalement, il flottait dans la salle une ambiance rarement vue aussi tôt dans la saison, spécialement à Miami où le public est réputé pour être assez volatile. Wade n'a pas pour autant disputé un grand match, avec treize points mais à seulement 5 sur 17 au tir, plus sept rebonds et quatre passes. Il a quand même été décisif dans les dernières secondes rentrant deux lancers-francs importants pour assurer la victoire (98-95). «Je suis content que le match soit terminé et qu'on ait gagné, a-t-il dit, soulagé après la partie. Avant le match, j'ai amené mes coéquipiers dans ma maison, qu'ils apprécient un peu la vie à Miami. Je leur ai dit que ce match n'était pas qu'à propos de moi, que l'important, c'est de repartir avec une victoire.»
 
Le match : collé-serré jusqu'au bout !

Au-delà de l'événement Wade, les deux équipes ont proposé un spectacle prenant avec du suspense jusque dans les dernières minutes où Miami a espéré pouvoir recoller avant de s'incliner (98-95). La faute à un Jimmy Butler très en vue dans le dernier quart-temps après un match plutôt discret (20 points au total). Rajon Rondo a réalisé un double-double avec seize points et douze passes décisives. Côté Miami, si le Heat a longtemps pu espérer s'imposer, c'est grâce à Hassan Whiteside qui a cumulé vingt points et vingt rebonds ! 
 
La stat : 19

C'est le nombre de fois où le leadership a changé tout au long du match. Une preuve de l'incertitude qui a plané tout au long de la soirée sur le sort de la partie. Les deux équipes ont également été à quatorze reprises à égalité au score.

Retour à l'accueil