Ray Allen prend sa retraite

Ray Allen, qui rêvait d'un retour depuis deux ans, a finalement annoncé mardi qu'il arrêtait sa carrière. Il se retire avec le record de paniers à trois points inscrits en NBA et deux titres, en 2008 avec Boston et en 2013 avec Miami.

Cette fois, Jesus ne reviendra pas. Ray Allen, qui avait interprété le rôle d'un prodige du basket nommé Jesus Shuttlesworth dans le film He Got Game (Spike Lee, 1998), a annoncé mardi qu'il prenait officiellement sa retraite. De fait, le très élégant Allen ne jouait plus depuis la défaite du Heat lors des Finals face aux Spurs en 2014, à l'issue de sa dix-huitième saison en NBA. Mais il confiait encore de temps en temps qu'il n'excluait pas un retour. Son nom avait d'ailleurs rodé du côté de Golden State la saison dernière.

Malgré ses 41 ans, ses envies de retour restaient crédibles. Le poignet vieillit moins vite que les jambes, or Allen a vécu toute sa carrière sur son shoot, considéré généralement comme le plus pur de l'histoire. Cela en faisait un scoreur exceptionnel (18,9 points en 1300 matches de saison régulière avec une pointe à 26,4 points en 2006-2007 sous le maillot de Seattle Sonics, l'actuel Oklahoma City Thunder). Allen reste le meilleur tireur à trois points de l'histoire de la NBA (2973 réussis en saison régulière, 413 de plus que le précédent record de Reggie Miller) et l'un des dix plus adroits aux lancers-francs (89,4%).

Quatre équipes ont bénéficié de ses aptitudes en plus du Team USA avec qui il a été champion olympique en 2000 : Milwaukee, Seattle, Boston et Miami. Aux Celtics, il était arrivé avec Kevin Garnett au côté de Paul Pierce afin de constituer un Big Three qui a remporté le titre en 2008. Il s'est ensuite joint à un autre Big Three déjà existant à Miami (LeBron James, Dwyane Wade et Chris Bosh) pour en gagner un second en 2013. Son trois points qui avait permis d'arracher la prolongation dans le match 6 des Finals face aux Spurs reste sûrement son panier le plus célèbre. Parlez-en à Tony Parker.

Retour à l'accueil