Orlando s'impose sur le fil du rasoir contre Philadelphie

Orlando sur le fil

L'Orlando Magic d'Evan Fournier (17 pts à 6/17, 5 rbds, 5 pds) a remporté une victoire in extremis chez les Philadelphia Sixers, qui ont très mal géré une partie au cours de laquelle ils ont compté jusqu'à 18 points d'avance. Dominateurs à la pause (57-43, 24e), les jeunes joueurs de Brett Brown ont laissé leur adversaire revenir à l'issue du troisième quart (87-84, 36e). La dernière minute a gâché leurs espoirs de remporter une première victoire cette saison, la faute à une perte de balle de Joel Embiid (18 pts, 10 rbds) à 6 secondes du terme, alors que les deux équipes étaient à égalité (101-101).

Au lieu de gérer la possession de la gagne, les Sixers ont été sanctionnés d'une faute flagrante sur Serge Ibaka (21 pts). L'intérieur espagnol s'est alors chargé d'inscrire les deux lancers de la victoire à 1 seconde du buzzer final puisqu'Orlando a ensuite pu bénéficier de la remise en jeu afin de faire tourner le chronomètre afin de glaner son premier succès de la saison régulière. Le pivot Nikola Vucevic s'est distingué en terminant meilleur marqueur de la partie avec 24 points (14 rbds). Pour Philadelphie, Dario Saric (21 pts) et Hollis Thompson (22 pts, 7 rbds) sont sortis du lot. Timothé Luwawu-Cabarrot n'a joué que trois minutes, pour une ligne de statistiques vierge.

Orlando s'impose sur le fil du rasoir contre Philadelphie
Retour à l'accueil