Memphis fait craquer le Jazz

Un succès référence pour Memphis ?

Sur le parquet du Utah Jazz, les Memphis Grizzlies ont peut-être trouvé le fond de jeu qui leur correspond, à condition de le reproduire pendant le reste de la saison régulière. Victorieux à la faveur d'une fin de match maîtrisée (102-96), Marc Gasol (22 pts, 5 rbds) et les siens se sont appuyés sur un 9-2 pour mener 94-88 à 1'25" du terme et ainsi remporter une cinquième victoire en dix matches cette saison. En sortie de banc, Zach Randolph (18 pts, 10 rbds) et Vince Carter (20 pts) on rappelé que, malgré leur âge, ils étaient tout à fait capables de porter leur équipe.

«J'ai l'impression que nous avons livré nos quatre meilleurs quarts», s'est réjoui David Fizdale, entraîneur de Memphis, à l'issue du match. Son homologue, Quin Snyder, s'est lui dit déçu du visage affiché par ses joueurs, notamment en début de partie : «La défense était mauvaise dans le premier quart (remporte 33-25 par Memphis), c'est le moins que l'on puisse dire. C'est à peu près l'essentiel du match, il y a eu des stops sur lesquels nous n'avons pas récupéré le ballon.»

À la pause, les joueurs majeurs du Jazz (Hayward, Favors et Gobert) n'avaient inscrit que 4 tirs en tout. Pour ne rien arranger, Derrick Favors a quitté ses partenaires en cours de quatrième quart, touché au genou gauche. Joe Ingles a terminé meilleur marqueur des siens (20 pts), qui recevront les Chicago Bulls jeudi soir. Memphis se rendra chez les Los Angeles Clippers mercredi, pour tenter de mettre un terme à la domination Californiens à l'Ouest.

Boris Diaw de retour, Rudy Gobert limité Le Utah Jazz, qui jouait sans George Hill (pouce), a enregistré le retour de Boris Diaw, qui avait manqué les 8 derniers matches de son équipe. En 21 minutes, l'intérieur a inscrit 6 points (à 3/4), pour 1 rebond, 1 passe, 1 interception et 5 fautes. Son compatriote Rudy Gobert, également en difficulté (5 fautes), s'est contenté de 6 points (à 2/3), 5 rebonds et 2 passes en 22 minutes.

Retour à l'accueil