Les Warriors sans pitié à Indianapolis

Les Golden State Warriors ont remporté une huitième victoire consécutive en saison régulière. Lundi soir, ils ont infligé aux Indiana Pacers leur plus grosse défaite de l'histoire à domicile (120-83). 

Golden State humilie des Pacers diminués
Face à des Indiana Pacers, diminués par les absences de Paul George et Myles Turner et fatigués par la victoire après prolongation obtenue la veille sur le parquet d'Oklahoma City, les Golden State Warriors n'ont pas eu besoin de s'employer lundi soir pour remporter une large victoire, soit un huitième succès consécutif en saison régulière. Klay Thompson a terminé meilleur marqueur du match (25 pts à 10/18), bien aidé par les deux autres membres du trio infernal des Warriors, Stephen Curry (22 pts, 6 rbds, 6 pds) et Kevin Durant (14 pts, 11 rbds, 6 pds).

400    
Klay Thompson a disputé lundi soir son 400e match en NBA (311 victoire - 89 défaites).

Compte tenu de l'avantage conséquent obtenu à l'issue du troisième quart (100-71), Steve Kerr, entraîneur des Californiens, a pu reposer ses titulaires et donner du temps de jeu aux remplaçants. Côté Pacers, l'infirmerie remplie a permis à Kevin Séraphin d'obtenir un solide temps de jeu (22 minutes). De quoi compiler 8 points (à 4/11) et surtout 14 rebonds (6 offensifs), son record en carrière. En attendant le résultat du duel entre les Los Angeles Clippers et les Toronto Raptors, Golden State (12v-2d) est revenu en tête de la Conférence Ouest. Indiana (7v-8d) est septième à l'Est.

Retour à l'accueil