Les Warriors ont eu chaud à Milwaukee, James Harden et Clint Capela portent Houston, D.J. Augustin guide Orlando

Golden State, porté par Kevin Durant et Draymond Green, a résisté (124-121) au retour de Milwaukee dans le quatrième quart-temps samedi. Les Warriors signent ainsi leur septième victoire consécutive.

Golden State a effacé samedi le souvenir amer de sa dernière visite à Milwaukee, non sans peine. Près d'un an après que les Bucks ont mis fin à la série d'invincibilité des Warriors (24 victoires) au Bradley Center, l'exploit a de nouveau semblé proche pour le jeune groupe de Jason Kidd. Il s'en est fallu d'un rien, un stop de Draymond Green devant la pieuvre Giannis Antetetokounmpo (30 points, 6 passes et 4 rebonds) à huit secondes du terme, pour l'en priver. 

Le champion 2015 et finaliste 2016, renforcé en juillet par la signature du redoutable scoreur qu'est Kevin Durant (33 points, dont 25 en première période), abordait pourtant sereinement le dernier quart-temps (+14) après le show Klay Thompson dans le troisième (18 de ses 29 points). Il fallut résister aux Bucks de Jabari Parker (28 points, 5 rebonds et 5 passes), ultra dominateurs dans les huit dernières minutes (24-7) mais malchanceux. Stephen Curry n'était pas au mieux (20 points mais à 7/21, 1/11 à trois points), peut-être éprouvé par un troisième match en trois jours loin de l'Oracle Arena. Mais c'est un détail : son équipe a signé dans le Wisconsin sa septième victoire de suite.

Les Warriors ont eu chaud à Milwaukee, James Harden et Clint Capela portent Houston, D.J. Augustin guide Orlando

Record en carrière pour Capela
Houston a infligé à Utah sa troisième défaite consécutive samedi, guidé par un James Harden de nouveau inspiré (31 points, 10 passes, aucune perte de balle). Mais c'est le jeune pivot suisse Clint Capela (22 ans), davantage responsabilisé depuis le départ de Dwight Howard, qui a le plus épaté. L'ancien de Chalon-sur-Saône, en Pro A, a signé son record de points en carrière (20 points) dans son duel face au Français Rudy Gobert (12 points, 14 rebonds, 4 contres).

«Il m'a dit de ne plus jamais essayer de lui dunker dessus. Je lui ai simplement répondu, "la prochaine fois, écarte-toi du chemin"», s'est marré le premier après le match. Avec l'aide de Nene (16 points) et Eric Gordon (20 points, 7 rebonds, 6 passes), les Rockets ont maintenu le Jazz à distance dans le dernier quart-temps, Rodney Hood (25 points) et les siens ne parvenant pas à réduire l'écart sous les huit points. Battu une seule fois à domicile cette saison, Houston est sixième à l'Ouest (8-5), Utah neuvième (7-7).


D.J. Augustin guide Orlando
Rick Carlisle le sait, Dallas n'a «pas de marge d'erreur». Sans deux de leurs cadres, Dirk Nowitzki et Deron Williams, les Mavericks ont chuté (95-87) pour la dixième fois en douze matches sur le parquet d'Orlando, samedi. Le meneur rookie Jonathan Gibson (29 ans), signé vendredi et auteur de 26 points, a sans doute fait plus qu'attendu en attaque, mais il a souvent péché en défense, malmené par D.J. Augustin.

C'est le remplaçant du Magic, auteur de 18 points, qui a guidé son équipe en fin de rencontre, après que deux tirs longue distance consécutifs lui ont permis de reprendre l'avantage à un peu plus de six minutes du terme. «Je prévoyais de faire revenir Elfrid (Payton) sur le parquet, mais D.J. était lancé. Comme à mon habitude, je m'appuie sur la main chaude», s'est enthousiasmé Frank Vogel, l'entraîneur d'Orlando. Evan Fournier, crédité du temps le jeu le plus important (32 minutes), s'est montré maladroit (11 points à 3/13) mais a signé son record de rebonds (7) cette saison.

Retour à l'accueil