Les Spurs signent une neuvième victoire consécutive à Washington

Samedi soir, les San Antonio Spurs ont dominé les Washington Wizards sur leur parquet (112-100). Pendant que Tony Parker se fendait de 20 points, Ian Mahinmi a disputé ses premières minutes avec la franchise de la capitale.


Critiqués par Gregg Popovich la veille pour avoir manqué d'impact face à Boston, les joueurs du cinq majeur de San Antonio ont mis un point d'honneur à prouver à leur coach qu'ils étaient largement capables de peser dès le début d'une rencontre. Samedi soir, chez les Washington Wizards, LaMarcus Aldridge (24 pts, 7 rbds), Kawhi Leonard (19 pts) et surtout Tony Parker (20 pts à 8/13, 3 pds) ont été performants et ont permis à leur équipe d'aller chercher une neuvième victoire consécutive en saison régulière (112-100). En déplacement, San Antonio reste la seule équipe invaincue, avec 10 succès obtenus.

20    
Les 20 points de Tony Parker constituent son record de saison avec les Spurs. Il tourne désormais à 9,5 points par match.


Intraitables à l'extérieur
Avec 10 points d'avance à la pause (54-44, 24e), les Spurs ont réussi à gérer l'écart face à des Wizards menés offensivement par John Wall (21 pts, 5 pds) et Bradley Beal (25 pts, 6 rbds, 5 pds). Dans le sillage des titulaires, le banc texan a largement dominé celui de Washington (35-18), grâce notamment à Jonathon Simmons (15 pts, 4 pds) et Patty Mills (13 pts, 4 pds). En réussite au tir (53,3%), les visiteurs ont pu dérouler leur basket et ainsi ponctuer leur road trip de trois matches par une nouvelle victoire.

Avec un bilan de 14 victoires pour 3 défaites, les Spurs sont 2e ex aequo à l'Ouest. Le retour à domicile sera bref puisque dans la foulée de la réception d'Orlando (mardi soir), les Spurs se rendront à Dallas, recevront Washington, puis se déplaceront à nouveau pour trois matches. Un calendrier qui ne dérange pas vraiment Gregg Popovich : «J'ai bien sûr envie de rentrer à la maison. Je n'ai pas envie de jouer à domicile. Il n'y a pas le choix, vraiment pas le choix», a plaisanté le technicien.

Ian Mahinmi, «rouillé», a joué ses premières minutes
Pour l'équipe de Scott Brooks, cette dixième défaite de la saison a tout de même laissé place à une bonne nouvelle : Ian Mahinmi, opéré du genou gauche avant le début de la saison, a disputé ses premières minutes sous ses nouvelles couleurs. L'ancien pivot d'Indiana, recruté cet été pour 64 millions de dollars sur quatre ans, a joué 14 minutes sans vraiment peser (1 pt à 0/1, 1 rb, 1 int, 1 ct, 2 bp, 3 ftes). Une prestation anticipée par son entraîneur, qui saît que le Français aura besoin de temps pour retrouver ses meilleures sensations : «Je savais avant le match qu'il allait être rouillé, et il l'était, mais il s'est bien donné», a apprécié Brooks. Les fans de Washington attendent beaucoup de Mahinmi, espérant qu'il aura suffisamment d'influence pour faire décoller la franchise (5v-10d, 12e à l'Est).

Retour à l'accueil