Les Spurs s'imposent à Los Angeles contre les Lakers

Cinquième victoire consécutive pour San Antonio, tombeur (116-107) de Lakers accrocheurs vendredi en Californie.


Tony Parker en a encore dans les jambes. Et le meneur français l'a prouvé contre les épatants Lakers vendredi, au Staples Center. En plus d'égaler ses records de points (16) et passes décisives (7) cette saison, «TP» a réussi un tir décisif à 33 secondes de la fin de la partie (113-107). Son équipe était alors sous la pression des Lakers et de Lou Williams (24 points en sortie de banc), qui venait de ramener les Californiens à -4 sur la ligne des lancers francs.

Si San Antonio n'a plus perdu depuis le retour de blessure du Français (cinq victoires) et poursuit son sans-faute à l'extérieur (7-0, 10-3 au total), Gregg Popovich n'était pas franchement satisfait de la manière. «Je trouve que nous avons bien joué durant les 10 premières minutes, puis nous sommes allés au lit comme s'ils allaient nous donné le match», a soufflé le coach des Spurs, «impressionné» par la capacité de Luke Walton à tirer le meilleur d'un jeune groupe que rares attendaient à ce niveau (7-6, 8e à l'Ouest). Il faut qui plus est signaler que D'Angelo Russell, son meneur titulaire, ne jouait pas vendredi (genou).

Retour à l'accueil