Les Spurs remportent leur quatrième victoire d'affilée à Sacramento

Tombeurs des Sacramento Kings en Californie (110-105), les San Antonio Spurs ont remporté une quatrième victoire consécutive en saison régulière, meilleure série égalée. La fin de match a donné quelques sueurs froides aux Texans.


Les remplaçants des San Antonio Spurs ont bien failli gâcher la soirée pour leur équipe, tombeuse des Sacramento Kings mercredi soir, au Golden 1 Center (110-105). Alors que les Texans avaient fait le nécessaire pour aborder les trois dernières minutes du match avec une avance de 18 points (107-89, 46e), le banc de San Antonio a encaissé un 11-0 en deux minutes, qui a permis aux locaux de tenter de réduire l'écart sur la ligne des lancers. Les hommes de Gregg Popovich ont finalement tenu le coup malgré la hargne de DeMarcus Cousins (26 pts, 17 rbds) afin de valider leur 9e victoire de la saison et conserver leur avance sur Portland et Oklahoma City à la troisième place de la Conférence Ouest.

Le trio Leonard-Gasol-Aldridge a pesé
À l'exception de cette fin de match hésitante, Tony Parker (14 pts, 7 pds) et les siens s'étaient montrés convaincants, en s'appuyant notamment sur Pau Gasol (24 pts, 9 rbds), LaMarcus Aldridge (20 pts) et Kawhi Leonard (21 pts, 6 rbds) pour conserver une avance confortable dans la partie. Ils n'ont pourtant jamais réussi à complètement tuer le match, la faute à quelques oublis défensifs, notamment sur leurs replis en transition. Si Sacramento a dominé aux rebonds (46-37), la circulation de balle bien plus travaillée des Spurs (29 passes décisives) a permis de faire la différence.

Malgré la défaite et un bilan forcément décevant (4v-8d), les Kings pourront au moins se satisfaire d'avoir pu compter sur des joueurs de banc volontaires : Matt Barnes (15 pts), Willie Cauley-Stein (11), Darren Collison (10) et Ben McLeMore (14) ont marqué plus de points que le cinq de départ de leur équipe (50 contre 48).

Retour à l'accueil