Les Spurs prennent leur revanche à Salt Lake City

Trois jours après avoir été battus à domicile par Utah, les San Antonio Spurs ont pris une belle revanche chez le Jazz (100-86).

Le match : leçon de maîtrise des Spurs

Vaincus pour la première fois de la saison par le Utah Jazz mardi au Texas, les San Antonio Spurs ont eu trois jours pour préparer leur revanche face au même adversaire. Et hormis une entame totalement ratée (voir ci-dessous), ils l'ont fait avec brio. Un lay-up de LaMarcus Aldridge (19 points) leur a permis de prendre la tête à la septième minute et ils ne l'ont plus jamais lâchée. Ils ont pris dix points d'avance à la fin du premier quart-temps (27-17) et ont parfaitement su la gérer jusqu'au bout malgré l'absence de Tony Parker, suppléé par Patty Mills (16 points, 3 rebonds, 3 passes). Avec un Rudy Gobert discret en attaque (5 points) et une adresse globalement déficiente à deux points (35 % à 19 sur 54), Utah n'a pas été en mesure de revenir dans la partie et s'est logiquement incliné (100-86).

Le joueur : Kawhi Leonard (San Antonio)

L'ailier des San Antonio Spurs est en train d'acquérir une régularité exceptionnelle. Avec ses vingt-neuf points inscrits face à Utah (en 18 tirs plus un 10 sur 10 au lancer-franc), Leonard a inscrit entre vingt-sept et trente-cinq points lors de cinq des six matches de ce début de saison. Face au Jazz, il a ajouté onze rebonds, quatre passes décisives, un contre et une interception avec seulement une perte de balle à son débit. Il s'affirme match après match comme le point central de l'attaque de San Antonio.


1'50
C'est le temps qu'il a fallu à Gregg Popovich pour prendre le premier temps mort dans le match. Son équipe était menée 10-2 à cet instant et elle a enchaîné avec un 29-7 qui a mis les Spurs sur orbite.

Retour à l'accueil