Les Clippers remportent le match des extrêmes

Les Los Angeles Clippers l'ont emporté chez les Dallas Mavericks (124-104).

Face à la pire équipe de la ligue, les Los Angeles Clippers n'ont pas eu à forcer leur talent mercredi soir. Décimés par les blessures, les Dallas Mavericks n'ont pas offert de grande résistance à la meilleure équipe de ce début de saison, malgré le retour à la compétition de Dirk Nowitzki (10 pts à 3/10, 6 rbds). Absent depuis huit matches, l'intérieur allemand a ainsi pu constater sur le terrain toutes les difficultés rencontrées par son équipe depuis le début de saison (2v-12d). Face à un adversaire capable de marquer à toutes les positions, les Texans ont rapidement lâché prise, notamment dans un deuxième quart à sens unique (36-19, 68-45 à la pause). 

Doc Rivers, entraîneur des Clippers, apprécie ce genre de matches, qui lui donnent l'opportunité de faire tourner assez rapidement et de reposer ses cadres. Austin Rivers, son fils, a ainsi terminé co-meilleur marqueur du match (22 pts), avec Harrison Barnes. En 26 minutes, voire moins, Blake Griffin (12 pts, 6 rbds, 7 pds), DeAndre Jordan (16 pts, 8 rbds), Chris Paul (18 pts, 4 pds) ont assuré le minimum. En sortie de banc, Marreese Speights (16 pts, 12 rbds) a validé un double-double. Après 16 matches joués, les Angelinos présentent le meilleur bilan de NBA (14v-2d) et n'ont plus perdu depuis 4 matches. Une série à faire durer le plus longtemps possible puisque les Golden State Warriors et les San Antonio Spurs enchaînent également les victoires.

Retour à l'accueil