Les Clippers concèdent une lourde défaite à Indianapolis

Les LA Clippers se sont lourdement inclinés sur le parquet d'Indiana (91-70), subissant leur deuxième défaite de rang.


Les Clippers dans une zone de turbulences
Les Los Angeles Clippers traversent leur première zone de turbulences de la saison après avoir concédé une deuxième défaite d'affilée dimanche sur le parquet d'Indiana (91-70), deux jours après avoir chuté pour la première fois, à Detroit (108-97). Catastrophiques, les Clippers, qui disposent de l'une des meilleures attaques de NBA, ont été limités à 70 points, de loin leur plus mauvaise soirée, avec 16 points pour Blake Griffin et 13 pour Chris Paul. C'est même leur plus faible rendement offensif sur un match depuis 2003! «On a perdu trop de ballons, on leur a donné confiance et on ne leur a opposé aucune résistance. Nous étions à côté de la plaque au tir», a regretté Doc Rivers.

L'équipe du technicien a perdu un total de vingt ballons, dont onze dans le seul premier quart-temps, et a fini la rencontre avec une réussite famélique de 31,4% (16,7% à trois points). Indiana était pourtant privé de sa star Paul George, touché au dos, mais Glenn Robinson et Myles Turner, 17 points chacun, ont profité de la fébrilité adverse pour décrocher un neuvième succès en 18 matches. Les Clippers sont désormais 3e de la conférence Ouest avec 14 victoires et 4 défaites, derrière Golden State (15 v-2 d) et San Antonio (14 v-3 d). Et ils doivent doivent vite réagir: leurs quatre prochains matches ont lieu à l'extérieur, dont un à Cleveland jeudi.

Retour à l'accueil