Le Jazz s'est fait plaisir face à Denver

Battu par les Nuggets dimanche, le Utah Jazz a profité d'une deuxième opposition face à la même équipe en trois jours pour rappeler qu'il était un sérieux prétendant à une qualification en play-offs, au contraire de Denver. Sur leur parquet, Rudy Gobert (19 pts, 13 rbds) et ses coéquipiers ont remporté une large victoire pour équilibrer leur bilan (8v-8d) et se replacer au niveau des Los Angeles Lakers et de l'Oklahoma City Thunder. Ce match plutôt facile à négocier a permis de gérer sans appréhension le retour à la compétition de George Hill, absent depuis huit matches. Le meneur de jeu s'est fendu de 22 points et a assuré s'être «senti bien».

Rudy Gobert, en imposant sa taille et sa présence près du cercle, a aidé les siens à rapidement prendre un premier avantage intéressant à l'issue d'un premier quart prolifique (36-27, 12e). Gordon Hayward (22 pts à 7/15) et Hill ont apporté leur contribution, tout comme le banc du Jazz, mené par un bon Boris Diaw (11 pts, 3 rbds, 3 pds). En face, à l'exception de Wilson Chandler (13 points), aucun autre joueur n'est parvenu à atteindre les 10 points, la faute à une immense maladresse au tir (31,8%). Avec un bilan de 6 victoires pour 9 défaites, Denver est 10e à l'Ouest.

Retour à l'accueil